Un projet pour la transformation du site de l’ascenseur de la place #Poelaert

Un projet pour la transformation du site de l’ascenseur de la place #Poelaert

En novembre 2021, l’association bruxelloise La Table Ronde de l’Architecture a lancé un appel international à projets pour la transformation de l’ascenseur Poelaert. Les projets réalisés sont désormais connus.

Devenu emblématique malgré sa disgrâce, connu de tous les Bruxellois qui l’empruntent pour passer de la place Poelaert au quartier populaire des Marolles, l’ascenseur Poelaert a été inauguré en 2002 au terme d’une longue réflexion pour relier le haut et le bas de la capitale. S’il joue son rôle de liaison – quoiqu’imparfaitement car de nombreuses pannes sont à déplorer chaque année – il n’en reste pas moins une balafre dans l’horizon bruxellois qui jure avec le classicisme grandiloquent du Palais de Justice.

À l’étranger pourtant, de nombreux ascenseurs marient élégance et efficacité, à l’image de l’ascenseur de Santa Justa à Lisbonne ou celui de la Tour Eiffel à Paris. Il est impensable que Bruxelles, qui fut longtemps la capitale des arts industriels, déchoie à son histoire et sa réputation en ne se dotant pas d’un ascenseur public digne de ce nom.

La Table Ronde de l’Architecture a par conséquent invité ses membres à proposer des alternatives. Pas moins de dix propositions ont vu le jour, toutes inspirées de la richesse de l’histoire architecturale de Bruxelles : gothique, classique, Art Nouveau, néo-Renaissance flamande etc.

À l’issue d’un vote organisé sur les réseaux sociaux de la Table Ronde de l’Architecture, le premier prix revient à l’allemand Sean Rhine( notre photo) dont le projet d’ascenseur s’inscrit en continuité avec le style du Palais de Justice et enjambe élégamment la rampe Poelaert pour déposer les voyageurs dans le cœur moyenâgeux des Marolles. Si ce projet était retenu par les autorités publiques, il embellirait considérablement le centre de la capitale en plus de remettre les métiers d’art et les matériaux naturels à l’honneur(…)