Un rêve en Bleu…

Le Top 8 commence ce dimanche pour notre équipe DH avec un match au Beerschot. L’objectif des troupes de Xavier De Greve est clairement d’accrocher un ticket pour les demi-finales. Six matches sont au programme pour réaliser cette ambition, ce rêve en Bleu…

 

La préparation de cette « troisième » partie de saison a commencé mi-janvier pour nos Bleus avec des exercices solitaires. Les séances d’entraînement sur le terrain étaient rares vu les conditions hivernales. Depuis, 5 matches amicaux ont pu avoir lieu (Orée-Namur 3-1, Orée-Old Club 7-1, Léo-Orée 5-2, Racing-Orée 0-2, Dragons-Orée 2-1 et Orée-Gantoise 3-1) avec une interruption totale d’une semaine pour cause de neige. Ces arrêts et ces reprises ne sont pas la meilleure façon de préparer une saison mais en cette période de crise sanitaire, c’est manifestement mieux que rien. De plus, toutes les équipes concernées ont été logées à la même enseigne.

 

L’Orée est versé dans la poule B avec le Watducks, Leuven et le Bee. Les points de la première partie de saison ont été divisés par deux. Ce qui donne comme classement :

1. Waterloo Ducks 16 pts ; 2. Orée 15 pts ; 3. Leuven 11 pts ; Beerschot 10 pts.

 

Les 2 premiers de la poule passeront en demi-finale pour rencontrer le premier ou deuxième de la poule A. Le programme : Dimanche 28 février au Beerschot, match à 15h retransmis sur VooSport (LIVE à 14h55 sur VooSport World 4, en différé à 18h40 sur VooSport World 2) et Telenet (LIVE à 14h55 sur Play Sports 4). Dimanche 7 mars, Orée-Leuven à 15h en direct sur BX1. Dimanche 14 mars, Orée-Watducks à 15h en direct sur BX1. Dimanche 21 mars, Orée-Beerschot à 15h. Dimanche 11 avril, Leuven-Orée à 15h. Dimanche 18 avril, Watducks-Orée à 15h.

 

Toutes ces rencontres se dérouleront, sauf nouvelles directives, à huis clos avec strict respect des mesures sanitaires. Est-ce que nos Bleus ont les moyens de leurs ambitions? La réponse est sans aucun doute oui. La direction a transféré « malin ». C’est une équipe très homogène dans chaque ligne. Beaucoup de joueurs jouent ensemble depuis plusieurs années. L’ambiance dans l’équipe est très bonne. Le dialogue et les directives du staff sont claires et respectées. Les joueurs expérimentés guident et conseillent. Le gardien est en grande forme. Qu’est-ce qui pourrait empêcher ce rêve Bleu? Les blessures? L’Orée n’a pas été épargné depuis le début de saison. Facu Callioni et Luca Masso sont indisponibles pour l’instant. La Covid19? Force est de constater que nos Bleus n’ont pas été touchés, pourvu que ça dure! La scoumoune? Vaincre enfin le signe indien, l’Orée tout au long de son histoire en DH n’a pas été verni (mauvaise pioche, départ de son vivier vers d’autres clubs, etc.). Dans un sport par équipe, le côté aléatoire est présent qu’on le veuille ou non. La pression? Tous n’ont pas encore l’expérience des play-off. Le 18 avril prochain, nous saurons…


Previous post CARNETS D’AVENTURES ORDINAIRES – LES POTES TOME 1
Next post Rénovation du Manhattan Center à Saint-Josse