Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Un week-end plein d’émotions



L’Orée termine à une belle quatrième place 

Après la déception du week-end dernier, nos Bleus devaient se reconcentrer sur le match pour la troisième place synonyme de ticket EHL. L’adversaire n’était autre que le Léo, grand favori du championnat et qui avait perdu sa demi-finale également aux shoot-outs. Deux rencontres en 24h étaient au programme, les organismes et les nerfs allaient être mis à rude épreuve.

 

OrÉe-LÉopold 3-4

 

Pour ce premier match, les Bleus étaient toujours privés de Manu Stockbroekx et Louis Willems, Facu Callioni était préservé pour la deuxième rencontre. Le Léo quant à lui était au complet avec son artillerie lourde en pointe (Boon et Plennevaux).

 

Premier quart-temps (2-0). Les Bleus sont concentrés et directement organisés. Première minute de jeu, beau une-deux entre Luca Masso et Philippe Simar qui tente sa chance. L’Orée presse haut. Le Léo semble léthargique mais réagit à la 5e avec un essai de Max Plennevaux directement suivi à la 6e par un revers de Tom Boon. 8e, récupération de Tomi Domene qui centre sur Philippe Simar qui marque après un cafouillage de la défense uccloise (1-0). 15e, contre-attaque rapide du Léo mais Augustin Raemdonck veille au grain. 16e, Tom Boon se retrouve seul en duel avec Arthur Thieffry, le roi Arthur l’emporte. 17e, lob de John-John Dohmen, récupération de Max Branicki qui s’en va au but et décoche un tir puissant (2-0).

 

Deuxième quart-temps (3-0). 18e minute, nouvel essai de Max Plennevaux, Arthur Thieffry repousse. 19e, PC pour l’Orée. Il est transformé par Tomi Domene (3-0). 25e, double PC pour le Léo, Arthur Thieffry s’interpose deux fois. 32e, Max Plennevaux décoche un tir mais sans succès. L’Orée n’a pas volé ses trois buts d’avance.

 

Please enable images Please enable images

 

Troisième quart-temps (3-1). 36e, PC pour l’Orée. Il n’est pas transformé. 42e, PC pour le Léo. Arthur Thieffry arrête l’envoi de Tom Boon. 45e, revers de Tom Boon (3-1). 48e, PC pour les Bleus obtenu par le jeune Nathan Van Nieuwstadt. Il n’est pas transformé. 49e, nouveau PC pour l’Oree obtenu par John-John Dohmen suite à une belle récupération de Juna Beckers. Il ne donnera rien.

 

Quatrième quart-temps (3-4). 53e minute, PC pour le Léo. Il est transformé par Tom Boon (3-2). La tension est à son comble, l’Orée recule. 55e, centre de Tomi Domene mais personne n’est à la réception. 62e, PC pour le Léo. Il est à nouveau sauvé par Arthur Thieffry. Il reste 5 minutes, les Bleus plient mais ne rompent pas. 65e, PC pour les Ucclois. Il est repoussé en équipe. 67e, Arthur Verdussen décoche un revers et marque (3-3). 69e, Dimitri Cuvelier est à la récupération et score (3-4). Les Bleus tentent le tout pour le tout pour revenir au marquoir, ils retirent leur gardien. 70e, double PC pour l’Orée. Ils ne sont pas transformés, la messe était dite.

 

Manu Stockbroekx « On a donné trop de cadeaux, on a fait trop de fautes et dans ce genre de match des play-off si tu joues une équipe comme le Léo, il ne faut pas trop donner d’occasion, trop donner de cadeaux. Ce n’est pas que le Léo a fait du bon jeu mais c’est surtout nous qui avons fait des bêtises. On a eu la chance d’avoir un Arthur en pleine forme. Deuxième chose, on doit être plus intelligent quand on mène au score. Qu’est-ce qu’on veut avec la balle et surtout garder la balle en équipe, pas juste donner la balle à l’adversaire trop facilement. Troisième chose, on a trop de cartes parce que trop de discussions avec les arbitres, ça donne des opportunités à l’adversaire. Très frustrant comme match, on joue une place en EHL et il faudra monter le niveau demain. »

Les photos de la rencontre Résultats & classement sur oree.be
LÉOPOLD-ORÉE 5-1

 

Deuxième rencontre du week-end pour l’Orée. Un seul mot d’ordre, remporter la victoire pour aller aux shoot-outs. Les troupes de Xavier De Greve étaient toujours privées de Manu Stockbroekx et Louis Willems. Facu Callioni était aligné pour son dernier match de sa longue et belle carrière.

 

Premier quart-temps (3-0). Première minute, action en trio des Bleus. Augustin Raemdonck récupère et passe à Max Branicki qui centre sur Philippe Simar, la balle passe à quelques centimètres de l’objectif. 3e minute, Tom Boon est au rebond et marque (1-0). 4e, Max Plennevaux tire, la balle finit au fond du but (2-0). Les Bleus sont groggys, deux buts en deux minutes. 6e, carte verte pour Facu Callioni (la dernière de sa carrière!). L’Orée essaie tant bien que mal de se réorganiser et de remonter à la surface. 13e, premier PC pour le Léo. Il n’est pas transformé. 16e, deuxième PC pour le Léo. Il est transformé par Nicolas Poncelet suite à une phase avec Tom Boon (3-0).

 

Deuxième quart-temps (3-0). 18e minute, incursion de Max Branicki qui centre mais personne n’est à la réception. Les Bleus ne baissent pas les bras. 21e, tir de Tomi Domene. Il est repoussé. 24e, troisième PC pour le Léo sauvé par une bonne sortie de Juna Beckers. Le Léo est très bien organisé dans toutes les lignes, difficile de trouver une solution.

 

Please enable images Please enable images

 

Troisième quart-temps (3-0). 42e minute, Facu Callioni rentre dans le cercle et centre mais personne n’est à la réception. 43e, carte jaune pour Dimitri Cuvelier et Tomi Domene. 44e, essai de Facu Callioni récupéré par Philippe Simar qui tente sa chance. La balle passe à côté. 45e, duel au soleil entre Max Plennevaux et Arthur Thieffry, le gardien bleu l’emporte. 46e, quatrième PC pour le Léo. La défense de l’Orée le sort. 50e, une-deux entre le duo Max Plennevaux et Tom Boon, leur action échoue face au mur oréen. 52e, premier PC pour l’Orée. Tomi Domene le tire sur le poteau du but défendu par Romain Henet.

 

Quatrième quart-temps (5-1). 55e minute, deuxième PC pour l’Orée. Il est transformé par Tomi Domene (1-3). 59e, cinquième PC pour le Léo tiré par Tom Boon. Arthur Thieffry est une nouvelle fois à la bonne place. 62e, sixième PC pour le Léo transformé par Tom Boon (1-4). 64e, récupération des Ucclois, Tom Degroote centre sur Max Plennevaux qui marque (1-5). 67e, tir en revers de Philippe Simar stoppé par Romain Henet. Le score en restera là, les trois buts encaissés dans le premier quart temps ont pesé lourd. Le Léo mérite sa victoire mais l’Orée n’a pas démérité sur les deux rencontres. Fin d’une saison riche en enseignement, en expérience et en exploits. Bravo les Bleus et so long Facu!