Une #BD pour se souvenir du « Faux Soir » réalisé à #Bruxelles

Une #BD pour se souvenir du « Faux Soir » réalisé à #Bruxelles

Le 9 novembre 1943, la résistance belge vient de réussir le coup le plus audacieux de l’histoire de la presse clandestine en diffusant, au nez et à la barbe de l’occupant nazi, un pastiche du « Soir volé », le quotidien belge confisqué à ses propriétaires par la Propaganda Abteilung qui avait aussi substitué à ses journalistes d’avant-guerre une rédaction composée de zélateurs de l’ordre nouveau.

50.000 exemplaires seront distribués soit dans le circuit normal, soit par les circuits clandestins à 10 francs pièce afin de financer le Front d’Indépendance. Le 9 novembre 1943, le grand éclat de rire qui parcourt la Belgique occupée est entendu jusque dans les capitales alliées, Londres et Washington.

Si le Faux Soir fut une illustration de la zwanze bruxelloise, il fut surtout un acte de bravoure et de résistance qui valut la mort ou la prison à ses auteurs. Ce passionnant récit interroge le pouvoir des mots et de la satire comme arme de résistance contre toutes les oppressions.

Un fac-similé du journal sera inséré dans l’ouvrage ! (Photo : ©Editions Futuropolis/Daniel Couvreur/Christian Durieux/Denis Lapière)

« Le Faux Soir », aux Editions Futuropolis, collection : Albums

Auteurs : Daniel Couvreur, Christian Durieux, Denis Lapière

Dessin : Christian Durieux

Livre imprimé : 19 €. Livre numérique : 13.99 €.

96 pages 28 220 x 298 mm ; ISBN : 9782754830775

Renseignements : https://www.futuropolis.fr/9782754830775/le-faux-soir.html