Une bonne ventilation restera nécessaire après la crise Covid-19.

Nous ne pouvons pas l’ignorer: la Covid-19 continue d’influencer nos vies. On sait maintenant que le virus se transmet principalement par la respiration de microgouttelettes contenant des particules virales. Parler, tousser, éternuer ou même simplement respirer profondément peut suffire à contaminer un autre être humain. Il est donc important de remplacer l’air intérieur contaminé le plus rapidement et le plus efficacement possible pour ainsi minimiser le risque d’infection. Par conséquent, l’apport continu d’air frais est crucial pour la santé de chacun.

Une solution pour chaque situation spécifique

Un air sain améliore la concentration, le confort, et les performances d’apprentissage tout en diminuant l’absentéisme. Pour les élèves, la ventilation peut même faire la différence entre un 6,5 et un 8 en mathématiques sur leur bulletin scolaire. Dans les bâtiments bien ventilés, le risque d’infection peut être diminué jusqu’à dix fois. La ventilation est donc cruciale pour garantir la continuité de l’enseignement, elle permet de garder les enseignants présents et motivés.

Quelles sont les possibilités ?

Les conditions hivernales présentent un défi supplémentaire : comment ventiler suffisamment la salle de classe sans que les élèves et les enseignants ne ressentent un froid inconfortable. Une fenêtre ouverte ne suffit pas pour garantir un “renouvellement d’air” suffisant. La solution pour nos écoles réside dans la ventilation mécanique avec récupération de chaleur. En d’autres termes, une ventilation mécanique performante est indispensable, mais c’est là que le bât blesse : dans de nombreux bâtiments existants, la ventilation n’est pas (encore) à la hauteur.

Les systèmes de ventilation décentralisés tels que TROX Schoolair sont utilisés pour la ventilation contrôlée des salles de classe, des salles de conférence, ainsi que dans les crèches. Cette solution est idéale pour la rénovation énergétique des écoles. Les unités Schoolair peuvent être intégrées horizontalement ou verticalement dans la façade ainsi que dans le plafond. Grâce au montage direct, les unités décentralisées peuvent être installées dans des bâtiments existants sans planification approfondie et sans perte d’espace utilisable. Les unités peuvent également être connectées au système central de gestion du bâtiment, mais sont alors contrôlées de manière décentralisée. La mesure intégrée de la qualité de l’air garantit en outre un apport d’air frais contrôlé à la demande.

Cliquez ici pour plus d’informations
VOS COMMENTAIRES