Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Une entreprise publique partage son parking avec ses voisins



 

Grâce à un partenariat entre l’Agence du stationnement parking.brussels, la Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC) et la plateforme digitale de parkings BePark, les riverains du quartier Simonis à Koekelberg ont à présent la possibilité de louer une place de parking dans les garages du campus Comenius géré par la VGC. Il s’agit d’une première pour l’Agence du stationnement régionale, qui conclut ainsi un partenariat avec une entreprise publique afin de mettre des places de parking hors voirie à la disposition de riverains, conformément à l’une des missions qui lui ont été confiées par la Région de Bruxelles Capitale. parking.brussels espère pouvoir développer ce type d’alliance sur l’ensemble du territoire bruxellois.

En résumé, une quarantaine de places sont réservées dans le parking Comenius à l’attention d’habitants du quartier. En quelques semaines, tous les abonnements ont été vendus sans autre publicité qu’un affichage local. Pour un montant de 60 euros par mois, ces abonnés ont donc désormais la certitude de pouvoir garer leur voiture dans un parking couvert et sécurisé.

Celui-ci est en effet équipé de caméras de surveillance, son accès contrôlé et les abonnés y ont accès 7 jours sur 7 et 24h sur 24. BePark, plateforme digitale de parkings, a développé une application à cet effet, et un code envoyé par sms actionne la porte du garage. Le gestionnaire du parking garantit en outre une assistance à tout moment.

Ce parking, situé à l’angle des rues Felix Vande Sande et du Parc Elisabeth qui se déploie devant la Basilique de Koekelberg, est situé à deux pas de la station de métro Simonis, où les lignes 2 et 6 mènent tout droit au centre-ville.

Les parkings de proximité pour les riverains demeurent encore rares à Bruxelles. Le rythme auquel l’Agence bruxelloise du stationnement souhaite faire aboutir de nouvelles initiatives de ce type doit donc s’accélérer pour s’inscrire dans le plan régional « Good Move » qui préconise notamment le développement du stationnement hors voirie.