Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Tournée vers l’océan, couverte d’une magnifique nature, la Vendée est une destination qui sent bon la chlorophylle et les embruns salés. Un environnement magnifique qu’il convient de préserver et que l’on aimerait découvrir sans empreinte écologique lourde. Voici 7 pistes pour bien sélectionner son logement, son moyen de transport et ses activités et ainsi allier vacances vertes et réussies.

Vive les logements durables ! 
Optez pour les hébergements de Vendée labellisés Clef Verte, un label de tourisme durable pour les hébergements touristiques et les restaurants.

  • Au camping Les Pinèdes de la Caillauderie**, on reprend les objets que vous auriez jetés après votre voyage pour leur donner une seconde vie.
  • A la Ferme du Marais Girard, on séjourne en éco-lodge et on se baigne dans une piscine écologique.
  • Au camping La Forêt, on loge dans un mobil-home écologique en pleine nature et à proximité de la plage.
Ferme du Marais Girard
On s’informe sur l’environnement. 
Visitez Biotopia à Notre Dame de Monts, qui propose des promenades interactives et une exposition sur l’océan, les dunes et les forêts. Une découverte qui sensibilise les enfants et les adultes à l’environnement de façon ludique et interactive.

Voir Venise… en plus vert. 
Prenez une barque à fond plat et sillonnez les canaux du célèbre Marais poitevin. Ce parc naturel a même reçu le label “Grand site de France” pour ses initiatives durables. Comme Venise, le marais est un véritable dédale de canaux et d’îles où les bâtiments sont remplacés par les arbres ! Un merveilleux terrain d’aventure pour pratiquer des activités telles que le kayak ou le géocaching.

On opte pour des moyens de transport alternatifs :
Partez en randonnée sur un tronçon du GR8 le long du littoral vendéen. Pas envie de marcher ? Faites une promenade en calèche à cheval le long de la plage ou des marais salants.
Besoin d’un peu plus de vitesse ? Louez une EcoMobile, une méhari électrique, moyen de transport amusant et respectueux de l’environnement, et naviguez à travers la belle campagne vendéenne.
Bien sûr, les pistes cyclables ne manquent pas avec plus de 1800 kilomètres sur toute la Vendée et il y a de fortes chances que vous puissiez louer un vélo dans votre lieu d’hébergement ou chez les nombreux loueurs de vélo vendéens.

On mange local, et biologique : 
Savourez les spécialités locales telles que les moules de bouchot, la fleur de sel, la brioche de Vendée, les sardines, les pommes de terre de Noirmoutier…

  • Chez ‘Moments Café’, à Longeville sur Mer, on se régale de nourriture biologique avec les pieds dans le sable.
  • Au restaurant ‘Julie dans la Cuisine’, à l’Aiguillon-sur-mer, ce sont les produits frais, le plus souvent bio et en circuit court, qui sont à l’honneur. Au menu : de nombreuses spécialités locales et bien sûr des moules fraîchement récoltées en saison.
On découvre une réserve naturelle exemplaire : 
Visitez la Réserve Biologique Dirigée de la Pointe d’Arçay, une réserve naturelle soigneusement entretenue de pas moins de 750 hectares où des centaines d’espèces d’oiseaux et de plantes sont abritées et protégées. Et cette année, elle célèbre son 40e anniversaire !

On privilégie les vins issus de l’agriculture biologique :
Partez à la découverte du domaine viticole familial Mourat, qui se perpétue depuis des générations sur les terres vendéennes et s’est converti entièrement en culture biologique. Louez un vélo ou une voiture électrique et explorez les vignobles à votre rythme. A midi, pique-nique au milieu des vignes. Et puis, on ne repart évidemment pas sans une dégustation des vins maison.

Pour en savoir plus sur la Vendée : www.vendee-tourisme.com