#Vacances en #France ? N’oubliez pas votre vignette Crit’Air !

Ces dernières années, les législations se sont durcies face aux véhicules polluants qui sont parfois interdits de circulation en cas de pic de pollution. C’est le cas de la France. Pour éviter les mauvaises surprises, munissez-vous de votre vignette Crit’air.

L’Europe veut se montrer forte, mais elle est faible sur toute une série de domaines et notamment dans celui de la mobilité. En effet, on ne compte plus le nombre de règles différentes qui prévaut ici ou là. Avant de partir en vacances, il vaut donc mieux se renseigner pour savoir si telle ou telle région (ou ville) n’applique pas de restrictions.

Nombreux sont les Belges qui, chaque année, partent en France pour leurs congés d’été. Et justement, il y a quelques règles à respecter dont la première est celle de posséder la vignette Crit’Air qui est obligatoire pour circuler dans les zones à faibles émissions. Et cela vaut aussi pour les véhicules étrangers.

6 classes de véhicules

Concrètement, les véhicules sont classés dans 6 catégories différentes selon leurs émissions de CO2. En cas d’épisodes de forte pollution, certaines catégories de voitures sont susceptibles d’être interdites à la circulation. C’est le cas notamment à Lille, Paris, Reims, Lyon, Grenoble, Rouen, Marseille, Montpellier, Toulouse, etc. De ce fait, la police peut tout à fait vérifier l’enregistrement de la voiture dans le système Crit’Air et s’il n’est pas effectif, l’amende coûte 68 euros.

Il faut donc anticiper. Comment faire ? En se rendant sur le site du ministère de la Transition écologique à cette adresse uniquement . Évitez les autres sites web qui, le plus souvent, vous revendent cette vignette avec une surtaxe. Or, elle ne coûte que 3,11 euros, une somme à laquelle il faut ajouter 1,40 euro pour les frais de port.

Pour vous enregistrer, vous aurez simplement besoin de votre carte grise (émissions de CO2, numéro de châssis, marque et modèle à renseigner). Vous recevrez votre vignette par courrier, mais attention, l’opération peut durer jusqu’à 10 jours. Si vous vous y prenez tardivement, vous pouvez toutefois partir sans votre vignette, la facture délivrée par le site web pouvant faire office de preuve.

Pour connaître toutes les villes qui pratiquent des zones de faibles émissions et la vignette Crit’Air

source:gocar.be