Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

“L’été s’ra chaud”… et très chaud même ! Les températures tropicales, you hate it or you love it, mais l’AFSCA veille à ce que cette chaleur n’ouvre pas la voie aux bactéries néfastes pour la santé.

Chaque été, l’AFSCA reçoit davantage de notifications de consommateurs qui pensent être tombés malades après avoir consommé des aliments. Au cours des mois de juin et juillet de cette année, ces notifications ont doublé et ce n’est pas surprenant : les événements se multiplient, les bars pop-up ouvrent leurs portes, les gens se retrouvent autour d’un barbecue chaleureux,… Comme toujours – et certainement maintenant en pleine vague de chaleur – l’AFSCA aide les entreprises alimentaires à garder la tête froide…tout comme leurs produits !

Conseil 1 : vérifiez les températures de vos produits à la réception

Lorsque votre fournisseur livre des produits alimentaires, la plupart des entreprises alimentaires peuvent vérifier les températures à la réception selon leurs choix. Avec ces températures chaudes, nous vous recommandons de le faire plus systématiquement. Les produits qui arrivent réfrigérés/congelés sont immédiatement à stocker à la bonne température. De cette façon, la chaîne du froid n’est pas interrompue.

Lorsque vous faites vous-même vos courses, vous transportez également tous les produits à la bonne température.

Conseil 2 : gardez un œil sur le thermomètre

En tant que professionnel, vous savez certainement que les denrées alimentaires à réfrigérer doivent être vendues dans une zone réfrigérée équipée d’un thermomètre bien placé et lisible. Vos zones réfrigérées sont également affectées par ces températures chaudes. C’est pourquoi nous vous conseillons de faire un relevé des T° affichées par le thermomètre plus souvent ces jours-ci. Ainsi, vous pourrez intervenir rapidement en cas de problème.

Voici un rappel des températures de base les plus importantes :

Conseil 3 : baissez temporairement la température du réfrigérateur ou du congélateur

Que vous travailliez dans la cuisine d’un restaurant ou que vous vendiez des hamburgers sur un marché local, la porte de votre réfrigérateur, de votre glacière ou de votre congélateur est fréquemment ouverte lors de la préparation des aliments. La vague de chaleur actuelle peut affecter la température intérieure. En réglant le thermostat un peu plus bas, vous créez un tampon plus efficace. Bien entendu, la règle la plus importante est de refermer immédiatement la porte, car il est également important d’économiser de l’énergie.

Conseil 4 : ne remplissez pas complètement vos buffets mais réapprovisionnez-les petit à petit

Vous travaillez avec de délicieux et vastes buffets pour vos clients ? Alors faites attention, car les températures chaudes, les bactéries, les insectes et autres bestioles pourraient bientôt ruiner vos performances culinaires. Il est donc préférable de réapprovisionner un buffet plusieurs fois plutôt que de tout mettre sur la table en une seule fois.
En outre, rappelez-vous : tout ce qui est exposé au client ne peut plus faire marche arrière !

Conseil 5 : protégez vos produits du rayonnement direct du soleil

La chaleur peut entraîner un développement plus rapide des bactéries. Si vous livrez des aliments directement au consommateur – par exemple, sur des stands de nourriture – gardez vos ingrédients et vos plats à l’abri du soleil autant que possible. De même, ne sortez les produits du réfrigérateur ou du congélateur que lorsque vous les utilisez réellement.

Conseil 6 : dégivrez lentement…ou très rapidement !

La décongélation des produits est un véritable art. Les températures chaudes peuvent sembler idéales, mais la décongélation à l’air libre ne se fait vraiment pas ! Soit vous laissez les produits congelés arriver à température dans le réfrigérateur, soit vous les chauffez immédiatement.

Conseil 7 : gérez adéquatement les produits invendus

Il faut être très prudent avec les aliments qui n’ont pas été vendus. La viande, la volaille et le poisson doivent être conservés à la bonne température, en tenant compte de la date limite de consommation. Les aliments décongelés sont conservés dans le réfrigérateur et ne peuvent pas être recongelés. Ces produits sont vendus en priorité le jour suivant (dans les 24 heures au maximum).

Pas de pause estivale pour l’AFSCA !

Pendant l’été, l’AFSCA suit de près les entreprises alimentaires et continue à les sensibiliser, ainsi que les consommateurs et d’autres organisations, comme les mouvements de jeunesse. Les food trucks et autres stands de nourriture lors de certains festivals, concerts et d’événements publics font l’objet d’un suivi au moyen de contrôles visant à protéger les consommateurs contre les risques liés notamment à ces températures élevées. Lors de chaque visite sur site, nous profitons de l’occasion pour bien (ré-)expliquer les bonnes pratiques d’hygiène, la bonne conservation des produits et le respect des températures de stockage appropriées. Les résultats généraux de ces actions de contrôle seront communiqués à la fin de l’été.

L’AFSCA demande à toutes les entreprises alimentaires de tenir compte des risques posés par les températures élevées actuelles.

Lire aussi : 7 conseils alimentaires de l’AFSCA à des températures élevées