Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

#Viva  for Life finance 166 projets contre la #pauvreté infantile

C’est un moment très attendu par les associations ainsi que par les nombreux donateurs et bénévoles mobilisés à l’occasion de la 9ème édition de Viva for Life. En décembre dernier, de retour à Tournai, l’opération a réuni plus de 7,5 millions d’euros. Une solidarité qui permet aujourd’hui de financer 166 projets en Wallonie et à Bruxelles.

 Après le marathon médiatique de 144h, un soutien toute l’année aux actions de terrain

« Viva for Life, c’est à la croisée entre les bénéficiaires, les associations, les donateurs et le public. C’est d’une intensité énorme! C’est 6 jours et 6 nuits, mais en vrai c’est un combat qui dure toute l’année », voilà ce que retient Marco Leulier de sa toute première expérience en tant qu’animateur au sein du Cube.

Et ce combat, les associations de terrain le mènent chaque jour auprès des familles, dans l’urgence ou sur le long terme, pour que la précarité ait le moins d’impact possible sur les jeunes enfants. Ce travail primordial nécessite des moyens importants pour répondre aux besoins toujours plus pressants des familles, en témoigne le nombre record de demandes de financement introduites auprès de Viva for Life en 2021 (+ 20% par rapport à 2020).

Des moyens renforcés pour 166 projets d’aide aux familles

«Grâce à Viva for Life, le Babibar existe, survit et continue de se développer avec, en 2022, un nouveau projet d’aide aux mamans solos». Valérie Beghain fait partie des responsables d’associations à se réjouir de bénéficier cette année du soutien financier de Viva for Life.

Aux quatre coins de Wallonie et de Bruxelles, ces 166 projets agissent dès les premières années de vie des enfants pour favoriser leur développement et leur bien-être.

L’objectif des financements ? Permettre aux projets de mieux accompagner les familles (86% des projets financés), de les accueillir dans des lieux plus adaptés (13%), et d’être accessibles aux familles les plus isolées (1%).