Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

Compte tenu de sa localisation et de sa taille, l’aménagement du site la Défense (ancien site de l’OTAN) représente un intérêt métropolitain et interrégional. Il s’étend sur 90 hectares le long du boulevard Léopold III, sur la Région bruxelloise (communes d’Evere et Ville de Bruxelles) et la Région flamande (commune de Zaventem). Un tiers du site s’est libéré en mai 2017 avec le déménagement des activités de l’ancien centre de l’OTAN. Les deux tiers restants abritent le programme de coopération bilatérale « Partenariat pour la paix » et l’actuel quartier général de la Défense nationale. Un projet urbain pour le redéveloppement de ce site stratégique est en cours d’élaboration entre la Région bruxelloise et la Région flamande.

Les principales ambitions du projet urbain s’articulent autour de 4 axes :

-Un quartier urbain le long du boulevard Léopold III : créer un contexte spécifique pour accueillir des nouveaux résidents, des entreprises, des commerces, et des équipements locaux et supra locaux, en s’appuyant sur un environnement vert de haute qualité, situé entre le boulevard paysager Léopold III (Park Lane) et un vaste parc paysager ;

-Un parc-forêt dans la partie sud du site (où se situe l’actuel quartier général de la Défense) : création d’une expansion forestière de 20 ha minimum et d’un parc écologique avec un certain nombre d’activités liées à la nature et à l’agriculture urbaine, telles que, par exemple une ferme pour enfants, des sentiers forestiers, une école de la nature, un parc animalier, etc. ;

-Une gestion écologique des cimetières de Bruxelles, Schaerbeek et Evere (± 70 ha). Les cimetières sont de plus en plus des espaces naturels riches de biodiversité et de sérénité. Le processus de planification actuel permet de mener une réflexion sur leur avenir ;

-Un réseau de mobilité active. Une zone de ± 200 ha pratiquement sans voitures sera définie sur les cimetières, la partie sud du site de la Défense et le Woluweveld. Au sein de cette zone sans voitures, le plan ambitionne de créer un réseau métropolitain de mobilité active, avec de nouvelles liaisons entre la Promenade Verte et les itinéraires pour le RER vélo.

Le projet est élaboré en collaboration avec un consortium, désigné en fin 2020, composé du bureau d’architectes XDGA, des architectes paysagistes Michel Devigne Paysagistes, de Tractebel et d’E-biom.

Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, notre photo, se félicite « de l’ambition affichée pour l’aménagement de ce territoire stratégique, situé en bordure de la Région. Je me réjouis de l’excellente collaboration avec toutes les parties prenantes en vue de créer un nouveau quartier et surtout un espace métropolitain vert et ouvert dont de nombreux citoyens bénéficieront ».