Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Peu de gens connaissent les conséquences d’une consommation excessive de poulet

Le poulet est largement considéré comme l’un des types de viande les plus adaptables. Il est absolument vrai que nous avons souvent tendance à utiliser le poulet dans de nombreux repas. Même si le poulet est généralement connu comme un choix sain, cela ne signifie pas que c’est un bon choix de servir cet volaille tous les jours. Voici pourquoi !µ

Manger du poulet

Beaucoup de gens proposent régulièrement du poulet. Non seulement il convient à de nombreux plats, mais il est aussi relativement facile à préparer, et beaucoup de gens l’aiment. Une autre raison pour laquelle beaucoup de gens choisissent le poulet, c’est que c’est une viande maigre. Elle contient beaucoup de protéines, tandis que sa teneur en graisse est faible par rapport aux viandes rouges. Cela semble être une bonne raison pour manger beaucoup de poulet, n’est-ce pas ? Eh bien, non. Cela pourrait entraîner quelques-uns des problèmes suivants.

Trop de poulet

Nous savons qu’une alimentation variée est la clé d’un mode de vie sain. C’est également vrai pour la consommation de poulet : trop de la même chose n’est pas bénéfique, car elle peut entraîner des problèmes de santé. Une consommation excessive de poulet est néfaste pour le poids, pour le cœur, et vous courez un risque accru d’intoxication alimentaire.

1. Trop de protéines

Idéalement, environ 10 à 35 % de votre apport calorique quotidien devrait être constitué de protéines. Si vous mangez trop de protéines, votre corps les stocke sous forme de graisse. Cela signifie que votre prise de poids augmente et entraîne des taux élevés de lipides sanguins. La consommation quotidienne d’un gros morceau de poulet contribue à une part importante de votre apport en protéines, alors gardez un œil attentif.

2. Risques accrus de maladies cardiaques

Manger trop de poulet peut entraîner une augmentation du taux de cholestérol. Il n’est pas surprenant que cela soit lié aux maladies cardiovasculaires. Ainsi, la consommation de poulet et d’autres produits riches en protéines augmente indirectement le risque de problèmes cardiovasculaires – des problèmes de santé qui peuvent entraîner la mort.

3. Problème pour maintenir son poids

La consommation d’une trop grande quantité de protéines d’origine animale, comme le poulet, peut rendre difficile le maintien d’un poids sain. Selon le Huffington Post, les personnes qui peuvent se passer de viande, comme les végétariens, les pescatariens, les végétaliens ou les flexitariens, ont généralement un IMC inférieur à celui des personnes qui mangent de la viande quotidiennement.

4. Plus de chance d’avoir une intoxication alimentaire

La manipulation du poulet est toujours un problème. Si vous n’avez pas fait cuire la viande jusqu’au bout ou si vos légumes entrent en contact avec du poulet cru, vous risquez d’exposer votre repas à la salmonelle ou à la campylobactérie. Ces bactéries sont connues pour leurs effets néfastes sur le corps humain, car elles peuvent entraîner de graves maladies. Il est particulièrement important pour les groupes de personnes vulnérables, tels que les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes, d’éviter à tout prix ce type de contamination.

5. Un risque accru de résistance aux antibiotiques

Les éleveurs de volailles ont l’habitude d’imposer des antibiotiques à leur bétail. En mangeant du poulet, les humains peuvent alors devenir résistants à ces antibiotiques. Bien sûr, cela représente un risque très réel lorsque vous êtes confronté à une infection et que vous devez prendre des antibiotiques. Il y a de fortes chances que le médicament ne fonctionne pas comme il le devrait.

Alors, êtes-vous censé éliminer complètement le poulet de votre alimentation ? Non, mais sachez qu’un régime alimentaire varié est beaucoup plus bénéfique pour votre santé.