voulez-vous travailler enquêteur statbel-78f9627e
|

Voulez-vous #travailler comme enquêteur/enquêtrice chez Statbel et ainsi obtenir un #revenu complémentaire ?

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Voulez-vous #travailler comme enquêteur/enquêtrice chez Statbel et ainsi obtenir un #revenu complémentaire ?

Statbel, l’office belge de statistique, est à la recherche de nouveaux enquêteurs (H/F/X) pour renforcer ses effectifs. Vous trouverez ci-dessous plus d’informations sur le travail d’enquêteur auprès de Statbel.

En quoi consiste le travail d’enquêteur ?

– Vous menez à bien des enquêtes au domicile des personnes sélectionnées et/ou dans des cas spécifiques déterminés par téléphone.

– Vous tâchez de convaincre les personnes de participer.

– Vous leur posez des questions sur base de questionnaires préétablis.

– Vous encodez les réponses sur un ordinateur.

Votre tâche en tant qu’enquêteur-trice ne se limite pas à lire les questions à voix haute. Vous avez aussi la tâche de déterminer si le répondant comprend  la question, d’évaluer la pertinence des réponses en demandant éventuellement plus d’informations et de ne pas dépasser le temps prévu. Il est important que le contact avec les répondants soit bon et que l’enquête se déroule rapidement et de façon agréable. Ainsi, les gens seront motivés à participer de nouveau si on le leur demande dans le futur.

Qu’attendons-nous d’un enquêteur-trice ?

– Une apparence soignée, une attitude polie et une capacité de s’exprimer correctement en français

– Le bilinguisme français/néerlandais est extrêmement apprécié

– Une connaissance de base du PC est nécessaire

– Une flexibilité d’horaire, disponibilités le soir et/ou le week-end

– Des capacités organisationnelles (rigueur, ponctualité, autonomie)

Nous cherchons en particulier des personnes sociables, organisées, ponctuelles, respectueuses et tolérantes. L’enquêteur est en effet le représentant de Statbel vis-à-vis du monde extérieur et influence son image !

Qu’offrons-nous ?

– Du travail dans votre propre région.

– Une certaine liberté de fixer vos horaires, tout en tenant compte de la disponibilité du répondant et des délais de clôture des enquêtes.

– Une liberté de choisir les enquêtes auxquelles vous souhaitez coopérer.

Formation

Les enquêteurs doivent suivre une séance de formation obligatoire et seront dédommagés pour celle-ci. Les frais de déplacement pour la formation sont également remboursés.

Au cours des formations, on parlera des caractéristiques spécifiques de l’enquête en question (contenu du questionnaire, manière de poser les questions, façon de suivre le travail sur le terrain).

La formation donne aussi l’occasion de distribuer le matériel nécessaire (manuels, carte de visite, PC, …) et de convenir des dispositions pratiques (date limite, procédures de contact,…).

La séance de formation est organisée à Bruxelles en seront organisées à différents moments de sorte que chaque enquêteur-trice puisse y participer.

Rémunération

Le paiement consiste en un montant forfaitaire par interview conforme aux directives.

En tant qu’enquêteur-trice, vous recevez une rémunération par enquête réalisée. Vous recevrez par année une fiche 281.10 pour les impôts.

Vous n’êtes PAS autorisé à cumuler cette rémunération avec les allocations de chômage.

Intéressé(e) ?

Si vous désirez recevoir plus d’informations, contactez-nous par mail via enqueteurs_fr@economie.fgov.be.

– Source : Statbel

    A lire également