Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Le rappel qui doit vous inquiéter : Windows 10 sera obsolète dans deux ans

Windows 10 sera une cible de choix pour les pirates dès la fin des mises à jour programmée le 14 octobre 2025. Prudence, car Microsoft refuse la transition gratuite vers Windows 11 à des millions de PC pourtant suffisamment puissants.

L’abandon programmé de Windows 10 en octobre 2025

Le 14 octobre 2025, Microsoft débranchera à jamais la prise du support de Windows 10. Le populaire système d’exploitation sera laissé à l’abandon et ne recevra plus de mises à jour, notamment les mises à jour de sécurité cruciales pour protéger votre PC contre les virus, les logiciels espions et les autres menaces.

Une situation de vulnérabilité accrue

Bref, les ordinateurs portables et de bureau toujours motorisés par Windows 10 et connectés à Internet seront des auberges espagnoles ouvertes à tout vent, des cibles de choix pour les hackers et les pirates. La triste fin de Windows 10 condamne aussi les vieux PC Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1.

La popularité persistante de Windows 10

La situation est d’autant plus préoccupante que la popularité de Windows 10 ne montre aucun signe de faiblesse. Selon les statistiques du site web statcounter, 7 ordinateurs Windows sur 10 connectés à Internet en Belgique faisaient appel à Windows 10 en septembre 2023.

L’obstacle du module TPM

Certes, Microsoft avait déjà connu une simulation similaire avec Windows 7, une édition stable et performante que ses utilisateurs refusaient obstinément d’abandonner. Mais le scénario de Windows 10 est différent sur un point essentiel.

Options pour l’avenir de votre PC

Pour migrer gratuitement de Windows 10 à Windows 11, Microsoft impose des exigences matérielles strictes qui excluent des millions de machines pourtant largement capables de faire tourner la dernière version de l’OS.

Que faire d’ici le 14 octobre 2025 ?

Votre PC Windows 10 ne possède pas de module TPM 2.0 ? Vous n’êtes pas éligible à la mise à jour gratuite Windows 11, du moins sans passer par un chemin de traverse ou une manipulation visant à contourner la barrière.

Ce point va devenir crucial le 14 octobre 2025, quand le support de Windows 10 prendra fin. Vous devrez alors soit :

  • Rester tel quel et assumer les risques liés à la fin des mises à jour de sécurité.
  • Opter pour un système d’exploitation libre, comme Linux.
  • Mettre à jour la machine, a minima changer la carte mère.
  • Acheter un PC Windows 11.
  • Acheter un ordinateur équipé d’un autre système d’exploitation.
>