A Auderghem, le quartier Transvaal va connaître une renaissance immobilière
| | | |

A Auderghem, le quartier Transvaal va connaître une renaissance immobilière

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


La Société Immobilière de Service Public, « En Bord de Soignes », a désigné l’entreprise de construction Thomas et Piron Rénovation pour lancer, de grands travaux à la rue Émile Rotiers 5/7, dans le quartier du Transvaal à Auderghem. Ce chantier de 4.317.000 €, cofinancé par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB), devrait s’achever à l’hiver 2025. Ses objectifs : Confort de vie, sécurité, assimilation paysagère et réponse aux défis climatiques de demain.

Assurer le confort des habitants

Bien qu’ils aient apporté une solution au besoin de logement à prix abordable depuis plus de 60 ans, les 46 appartements du Rotiers 5/7, immeuble caractéristique d’habitations sociales d’après-guerre, ne répondent plus aux exigences actuelles.

Pour assurer le confort de ses habitants, En Bord de Soignes a commandé à l’entrepreneur désigné l’isolation du bâtiment (enveloppe, toitures, châssis de fenêtres et vitrage), le remplacement des radiateurs attenants aux façades, l’amélioration de la ventilation, l’agrandissement des cuisines ainsi que l’aménagement et la mise en valeur des abords du bâtiment.

Reste encore à la réflexion, toujours dans une optique de bien-être des habitants, l’installation d’une zone de jeux et d’un terrain de pétanque.

Aziz Sopi, Directeur général d’En Bord de Soignes : « Les interventions s’effectueront en site habité. Les locataires ne seront pas déplacés. Pour leur apporter un soutien et faciliter le bon déroulement des travaux, nous avons prévu la présence d’un Accompagnateur de chantier en milieu occupé qui offrira une aide individuelle sur mesure. Nous renforcerons aussi notre communication en mettant à contribution tous les canaux de distribution disponibles. »

Respecter les normes de sécurité

Afin de respecter les normes de sécurité, En Bord de Soignes a demandé que les installations électriques, incendies et les sorties de secours soient mises aux normes. La SISP a aussi émis le souhait que le gaz de cuisine soit supprimé, que les portes d’entrée deviennent coupe-feu, que les cages d’escaliers soient compartimentées et qu’il soit aménagé des cheminements pompiers conformes.

t1

En préparation au chantier, les appartements rénovés au cours des deux dernières années ont déjà intégré les modifications de sécurité prévues. Un désamiantage des zones impactées par les travaux précèdera les interventions lourdes afin d’éviter que l’amiante encapsulé, donc non dangereux à ce stade, ne se retrouve dans l’air et n’altère la santé des locataires en place.

Intégrer le bâtiment dans le paysage

Dans ce projet, l’aspect architectural a toute son importance. Il a dès lors été choisi que l’isolant soit recouvert d’un nouveau parement en faïences vert foncé qui s’intègre bien dans son milieu naturel et offre un caractère fort à l’immeuble. Désormais, les habitants pourront être fiers de leur environnement de vie.

Répondre aux défis climatiques de demain

Grâce aux travaux, la consommation de chauffage et les émissions de CO² dans l’atmosphère diminueront et le PEB moyen des logements sera amélioré.

La Présidente d’En Bord de Soignes, Vincianne Lerate, ajoute: « En Bord de Soignes proposera un local de détente où s’isoler du bruit si nécessaire et le Service locataires restera disponible pour trouver les solutions que pourrait éventuellement exiger le chantier. Nous espérons limiter l’impact négatif des travaux à son strict minimum et que les habitants et voisins du Rotiers 5/7 puissent profiter au plus vite de la quiétude attendue. »

Photos : ©Julien Pohl,et  ©Boco studio

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires