Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Infractions de 1er degré : 58 euros

Pour les infractions de 1er degré, la sanction s’élève à 58 euros, auxquels s’ajoutent des frais administratifs.

Infractions de 2e degré : 116 euros

Les infractions de 2e degré entraînent une amende de 116 euros, en plus des frais administratifs.

Infractions de 3e degré : 174 euros

Pour les infractions de 3e degré, le montant de l’amende est de 174 euros, frais administratifs inclus.

Infractions de 4e degré : entre 220 et 2.750 euros

Les infractions de 4e degré sont beaucoup plus sévères, avec des amendes variant de 220 euros à 2.750 euros. En outre, un retrait du permis peut être prononcé, d’une durée allant de 8 jours à 5 ans, et une comparution devant le tribunal de police est obligatoire.

Comparution devant le tribunal

Il est à noter qu’une comparution devant un tribunal peut également avoir lieu pour les infractions de 2e ou 3e degré, en fonction des antécédents du conducteur.

Le classement des infractions routières les plus courantes

La police fédérale compile les données des infractions routières les plus fréquentes, et voici le classement pour l’année 2022 :

  1. Infractions liées aux règles générales (80.054 infractions) À la dixième place du classement, on retrouve des infractions liées aux règles générales, souvent liées à un comportement inapproprié, tel que le déplacement en groupe à vélo ou l’ouverture inappropriée d’une porte.
  2. Non-respect des feux de signalisation (84.487 infractions) Les infractions liées au non-respect des feux de signalisation sont plus nombreuses. Cela inclut le passage au rouge ou à l’orange pour les feux tricolores, ainsi que les feux clignotants, avec des amendes de 116 euros ou 174 euros, accompagnées potentiellement d’une interdiction de conduire.
  3. Excès de vitesse de 31 à 40 km/h (88.468 infractions) Les excès de vitesse de 31 à 40 km/h entraînent des amendes de 53 euros, plus 6 euros par kilomètre-heure excédentaire, ainsi qu’une possible interdiction de conduire, en particulier dans les zones de 30 km/h.
>