Des changements sur le plan social en 2024
| | | | |

Des changements sur le plan social en 2024

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


  1. Report des jours de vacances en cas de maladie

Vous tombez malade pendant vos vacances ? Vous ne perdrez plus ces jours de congé ! Vous pouvez décider de reporter vos jours de congé à une date ultérieure. Bien sûr, vous devez remplir certaines conditions.

 

  1. Imputation du pécule de vacances

L’imputation du simple pécule de vacances de départ des employés se fait désormais en deux phases.

 

  1. Flexi-jobs

Depuis le 1er janvier, les flexi-jobs sont possibles dans un plus grand nombre de secteurs, mais les conditions d’application sont également plus strictes.

 

  1. Prolongation du délai de paiement de la prime pouvoir d’achat

La date limite de paiement pour la prime pouvoir d’achat sous la forme de chèques consommation a été prolongée jusqu’au 31 mars 2024. La décision devait toutefois être déjà prise au 31 décembre 2023.

 

  1. Chômage temporaire

Désormais, en cas de chômage temporaire, les travailleurs n’ont plus droit qu’à des allocations de chômage égales à 60% de leur salaire plafonné, contre 65% auparavant. Votre employeur doit toutefois payer une indemnité de € 5 par jour pour limiter l’impact.

 

  1. Revenu mensuel moyen minimum garanti (RMMMG)

À partir du 1er avril, le RMMMG sera à nouveau relevé de € 35 bruts par mois. Les interlocuteurs sociaux avaient convenu d’une hausse progressive du salaire minimum à partir du 1er avril 2022 dans le cadre de l’accord interprofessionnel (AIP).

 

  1. Formation

Désormais, les entreprises d’au moins 20 travailleurs doivent garantir un droit à la formation individuel de 5 jours par an.

 

  1. Heures de relance

En 2024 aussi, les travailleurs, moyennant certaines conditions, pourront prester des heures de relance.

 

  1. Réforme du statut d’artiste

Depuis le 1er janvier, les artistes bénéficient d’une meilleure protection sociale.

 

  1. Mobilité

La formule pour le calcul de la cotisation de solidarité pour les voitures de société a fait l’objet d’une adaptation.

L’employeur a à présent la possibilité d’utiliser une formule forfaitaire pour calculer le montant du budget mobilité ainsi que le montant des dépenses dans le pilier 1.

Enfin, le montant de l’indemnité kilométrique pour les déplacements professionnels effectués avec un véhicule privé et le plafond annuel de l’indemnité vélo exonérée ont également été relevés.

 

  1. Récupération du numéro de téléphone à la fin du contrat de travail

Vous disposiez d’un numéro de GSM avant de signer votre contrat de travail et vous souhaitez le conserver par la suite ? C’est maintenant possible.

 

  1. Adaptation des montants

De nombreux montants seront également adaptés en 2024, tels que le bonus salarial (CCT 90), l’indemnité de bureau, les seuils de rémunération en matière de contrats de travail, le plafond des saisies et cessions et les pensions.

– Source : SETCa

t1

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires