FNG (Brantano) réorganise ses activités en Belgique

Un conseil d’entreprise extraordinaire s’est tenu ce lundi pour chaque enseigne du groupe FNG. 47 magasins belges pourraient fermer leurs portes, ce qui entraînerait la destruction de 287 postes dans notre pays.

le groupe textile propriétaire des enseignes Brantano, CKS ou encore Miss Etam, a informé, ce lundi matin, son personnel des mesures qu’il va prendre pour maintenir le navire à flot. Au terme d’un conseil d’entreprises extraordinaire, les travailleurs ont ainsi appris que l’enseigne va faire une demande de réorganisation judiciaire pour mettre de l’ordre dans ses activités belges.

Cette restructuration prévoit la fermeture de 47 magasins, ce qui pourrait entraîner le licenciement de 287 salariés en Belgique, soit environ un quart de ses effectifs en Belgique. Pour le manager de crise du groupe, Yves Pollé (en poste depuis 15 jours), “ces mesures sont difficiles et douloureuses, mais nécessaires pour trouver de nouvelles ressources financières”.


Previous post Visite guidée 28 juin Bruxelles au pas
Next post Bruxelles en quartiers