Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

La Belgique apportera un soutien de 8 millions d’euros aux forces armées ukrainiennes par le biais de l’OTAN. Le Conseil des ministres fédéral a pris cette décision, à la demande de la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib. Il s’agit d’une contribution volontaire de notre pays au « Comprehensive Assistance Package (CAP) Trust Fund » de l’OTAN qui fournit une aide non létale à l’Ukraine.  Concrètement, notre pays prévoit de contribuer à la fourniture de matériel de premiers secours (notamment des trousses de premiers secours) pour les forces armées ukrainiennes, à l’envoi de vêtements d’hiver, ou, si les besoins sont déjà couverts sur place, à d’autres équipements tels que des lunettes de vision nocturne ou des produits pharmaceutiques. Les entreprises belges pourront participer aux adjudications publiques.

La contribution belge fait suite à la décision prise par les chefs d’État et de gouvernement des alliés lors du sommet de l’OTAN qui s’est tenu fin juin à Madrid. Après un appel de notre pays parmi d’autres, il avait été décidé d’étendre considérablement l’aide non létale aux forces armées ukrainiennes via le CAP Trust Fund, afin de permettre à l’Ukraine de résister à l’agression russe et de préparer la reconstruction après la guerre. Initialement créé en 2016, au lendemain de l’annexion de la Crimée par la Russie, ce Fonds a permis de regrouper et de renforcer les diverses initiatives de l’OTAN en appui de l’Ukraine, pays partenaire et candidat à l’adhésion. Après l’invasion russe au début de l’année, le CAP a été révisé et adapté aux nouvelles circonstances.

Alexander De Croo, Premier ministre : « Les Ukrainiens se battent courageusement depuis six mois pour leur liberté et leur pays. J’ai confirmé cette semaine au Président Zelensky que l’Ukraine pouvait continuer à compter sur la Belgique. Plus que les mots, il y a les actes. De nouveau, la Belgique est au rendez-vous en répondant à des besoins concrets et fournira dans les prochaines semaines du matériel de première utilité pour l’Ukraine. »

Hadja Lahbib, ministre des Affaires étrangères : « L’hiver s’annonce comme une phase potentiellement cruciale du conflit. Il est donc essentiel que les forces armées ukrainiennes soient dotées des équipements nécessaires pour continuer à faire face à l’agression russe. Je suis fier que notre pays ait été l’un des premiers à fournir du matériel. Aujourd’hui, six mois après le début de cette guerre non provoquée, injustifiée et illégale, nous continuons à le faire. Notre pays reste avant tout solidaire du peuple ukrainien et continuera à soutenir sa souveraineté par tous les moyens. »