chambre des officiers grand angle 01 03

La Chambre des officiers

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Le lent retour à la vie d’hommes qui doivent tout réapprendre, et surtout le regard des autres.

Acheter: amazon.com.be

1914. Aux premiers jours de la guerre, un éclat d’obus défigure Adrien. Le voilà devenu une «gueule cassée», reclus au Val-de-Grâce, dans une chambre réservée aux officiers.

Adrien restera cinq ans dans cette pièce sans miroir. Cinq ans pour réapprendre à vivre au rythme des opérations. Cinq ans entre parenthèses à nouer des amitiés d’une vie avec ses compagnons d’infortune. Cinq ans de « reconstruction » pour se préparer à l’avenir. Cinq ans à penser à Clémence qui l’a connu avec sa gueule d’ange…

Scénariste : Philippe CHARLOT

Breton né à Nice, Philippe Charlot vit entre les Pyrénées et l’Argentine.  Fan de Brassens, des musiques acoustiques et du grand répertoire américain des années 20 et 30, il  vient du monde de la musique qu’il parcourt  au travers de multiples expériences.

Après sa participation à quelques albums collectifs – Game Over, Greeny chez Dupuis et Mad Fabrik, À vous Cognacq-Jay chez Delcourt… – et le one shot Harmonijka dessiné par Miras aux éditions Glénat, il coscénarise avec Joël Callède la série Karma Salsa du dessinateur Fred Campoy pour Dargaud Benelux.

Il rejoint Grand Angle avec Bourbon Street dessiné par Alexis Chabert – meilleur album 2012 au Festival International de Chambéry- projet dans lequel il réunit ses deux passions : musique et écriture. Avec Xavier Fourquemin au dessin, il se lance aussitôt dans sa série phare  Le Train des Orphelins, 8 tomes salués par la critique et objet de nombreux prix.

Depuis il collabore avec Miras sur de nouveaux projets : Ellis Island, Londonish…  Mais aussi avec Eric Hubsch :  Le Royal Fondement, le Mal Blanc d’Henri IV…

Dessinateur : Alain GRAND

Né en 1955 à Saint-Gaudens, en Haute Garonne, Alain Grand se passionne durant sa jeunesse pour la bande dessinée et le cinéma d’animation. En 1974, il est  lauréat d’un prix BD amateur, l’auteur Jijé lui remet d’ailleurs en main propre son trophée. Pas peu fier, le jeune homme n’en garde pas moins les pieds sur terre. Après avoir décroché son bac scientifique, il entame des études de médecine.

 Et en 1981, il soutient sa thèse de doctorat en chirurgie dentaire. Pour autant, Alain Grand ne lâche jamais le dessin. Il réalise des planches et des illustrations, notamment pour les éditions Milan et le journal Mikado.

En 1991, il publie son premier album de bande dessinée, Opération comics, qui est sélectionné pour le Prix du public au Salon international de la bande dessinée d’Angoulême.

Il faut ensuite attendre dix ans avant de retrouver son nom sur la couverture d’un nouvel album : Les Chroniques de Zilda T. Après avoir mis un terme à sa carrière de chirurgien-dentiste, en 2006, il lance la série jeunesse Vilaine, toujours avec Gérard Moncomble.

En 2011, Alain Grand s’associe à Régis Hautière afin de créer Pour tout l’or du monde, puis il participe à l’album collectif Histoire(s) de Toulouse. En tant qu’auteur complet, il signe par ailleurs l’adaptation du roman le plus intime de Marc Lévy : Les Enfants de la liberté.

 Entre 2018 et 2022, il réalise les illustrations des trois tomes de la copieuse étude de Christian Staebler, La Grande aventure de la bande dessinée. Avec La Chambre des officiers, Alain Grand fait son entrée au catalogue Grand Angle, aux côtés de Philippe Charlot.

Coloriste : Tanja CINNA – WENISCH

Editions Grand Angle

Nombre de pages : 72 pages

Dimensions : 220 x 298 mm

ISBN : 978 2 8189 9341 5

Prix : 16,90 €

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires