Les taxes automobiles vont encore augmenter

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Les taxes automobiles vont encore augmenter

La nouvelle fiscalité automobile wallonne n’entrera pas en vigueur avant 2025 et, en attendant, l’inflation continue de faire des dégâts puisqu’après une augmentation de 9% en 2022, les taxes automobiles vont encore augmenter d’environ 5%. À vos portefeuilles !

 

Le 1er juillet prochain, comme chaque année, il y aura une indexation des taxes automobiles en Wallonie ainsi qu’en Flandre. Au sud du pays, cela concerne les deux types de taxes : la taxe de mise en circulation (TMC) et la taxe de circulation annuelle (TC). On se souvient que l’an dernier, l’augmentation avait été particulièrement salée avec +8,97% d’indexation en raison de l’inflation record connue suite à la reprise économique post-Covid et à la guerre en Ukraine.

Mauvaise nouvelle : 2023 va marquer une nouvelle augmentation, car, bien qu’elle faiblit progressivement, l’inflation reste toujours importante. Ainsi, le taux d’augmentation devrait se situer un peu au-delà des +5,2% en Wallonie selon La Dernière Heure qui s’est penchée sur le sujet.

Le taux précis sera toutefois connu dans quelques jours. Et la Flandre ne sera pas mieux lotie, car on prévoit actuellement une hausse de +5,02% si on en croit un député régional qui s’est prêté à l’exercice. Les Bruxellois sont par contre des veinards, car Bruxelles Fiscalité a annoncé un index de « seulement » +1,73%.

Quels prix pour les taxes ?

En Wallonie, cela signifie donc que l’immatriculation de base actuellement de 61 euros devrait passer à 65 euros pour, par exemple, une Toyota Yaris

t1
 (1.0 VVT-i ou 1.5 Hybrid) qui reste le modèle de plus vendu au sud du pays. En Flandre, c’est actuellement 50,38 euros pour le même modèle, mais cela devrait donc évoluer à 52,9 euros.

Autre exemple : un Dacia Duster essence qui coûte aujourd’hui 123 euros à l’immatriculation, une somme qui devrait passer à 130 euros. Pour les versions Diesel, ce sera plus cher : de 495 euros, on passera à 520 euros.

Bref, il faudra donc payer plus cher mon bon monsieur (ou ma bonne dame), et ce où que vous résidiez ! Ce qui en Wallonie vaut aussi pour les versions plugin hybrides qui sont souvent équipées de moteurs de plus grosse cylindrée. Une aberration qui sera (peut-être) un peu atténuée avec la réforme wallonne de la fiscalité automobile qui sera théoriquement d’application à partir de 2025…

source:gocar.be

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires