Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

latine, or, cobalt, cuivre, nickel… Nos GSM, ordinateurs et tablettes débordent de métaux rares. Pour favoriser le recyclage plutôt que le forage, la commune appelle les auderghemois à rapporter leurs appareils électroniques obsolètes.

 

« Arrêtons d’aller puiser ces métaux rares sous terre alors que nous en avons tous dans nos tiroirs, que leur extraction est très polluante et que cette industrie est vraiment peu regardante sur les droits des travailleurs ! »

 

Pour la troisième année consécutive, la commune lance une vaste opération de collecte de vieux appareils électroniques. Deux containers seront installés à la Maison communale (à côté du service Population au 0) et au Centre Scolaire du Souverain du 15 au 19 janvier, accessibles durant les heures d’ouverture des deux bâtiments.

 

« Nous avons mis sur pied une véritable chaîne de recyclage locale avec des entreprises spécialisées dans la transition écologique. Les appareils qui peuvent être réparés le seront, le reste sera démonté et les métaux rares récupérés. C’est à la fois circulaire et efficace ».

 

Il faut savoir qu’un smartphone contient plus de 50 métaux différents, dont certains se raréfient considérablement en sous-sol.

« Nos placards sont de véritables mines ! 1 tonne de GSM, c’est 300 grammes d’or, alors que dans une tonne de minerai d’or, il n’y en a que 5 ».

Recycler ses appareils obsolètes est un geste simple avec un fort impact : les métaux précieux qu’ils contiennent sont recyclables à l’infini.

    >