Rhume des foins : la saison des pollens de graminées a commencé
|

Rhume des foins : la saison des pollens de graminées a commencé

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


la saison des pollens de graminées a commencé

Rhume des foins : la saison des pollens de graminées a commencé
Rhume des foins : la saison des pollens de graminées a commencé

La saison des pollens de graminées a officiellement commencé, selon les mesures effectuées par AirAllergy, le réseau national de surveillance aérobiologique de Sciensano. Les concentrations de pollen de graminées ont augmenté ces derniers jours, exposant ainsi les personnes allergiques à un risque accru de symptômes. Sciensano invite les gens à suivre les informations sur les mesures grâce à sa nouvelle app AirAllergy, disponible dans les prochains jours.

La saison des pollens se poursuit

Les graminées sont la cause la plus importante d’allergies au pollen en Belgique. Au moins 1 personne sur 6 présente des symptômes allergiques lorsqu’elle y est exposée. La saison des pollens de graminées est longue, de mai à juillet, causée par la floraison successive de plus d’une centaine d’espèces appartenant à la famille des graminées. Avec une période intense au mois de juin, elle provoque chez les personnes sensibles au pollen de graminées des symptômes allergiques.

Contrairement aux arbres qui peuvent parfois émettre des milliers de grains de pollen par mètre cube d’air en quelques jours, la concentration en pollen des graminées augmente généralement de manière progressive.

La haute saison commence lorsque le seuil est dépassé

Cette année, la saison des graminées démarre suivant la date moyenne au calendrier. Ces derniers jours, les concentrations en pollen ont relativement augmenté, avoisinant les 20 grains par mètre cube d’air à Bruxelles. « Lorsque le seuil critique de 50 grains de pollen par mètre cube d’air est dépassé, la plupart des personnes allergiques sont susceptibles de présenter des symptômes. Ce seuil est souvent dépassé à partir du mois de juin », explique Nicolas Bruffaerts, collaborateur scientifique du service Mycologie et Aérobiologie de Sciensano.

 

« Les mesures effectuées dans les cinq stations du réseau AirAllergy montrent que les taux de pollen sont généralement les plus élevés à Marche-en-Famenne et les plus bas au Coq. Les personnes souffrant lourdement d’allergies réduisent donc le risque en étant à la côte »,

t1
rapporte Nicolas Bruffaerts.

Lancement de l’application mobile AirAllergy

Sciensano va proposer une nouvelle app AirAllergy pour smartphone, conçue pour améliorer la gestion des allergies au pollen en Belgique. Grâce à une série de fonctionnalités et d’informations, l’app aide les utilisateurs à comprendre, à surveiller et à réduire les symptômes allergiques.

Elle fournit des mesures en temps réel des types de pollen les plus allergisants, tels que le bouleau et les graminées, informant ainsi les utilisateurs de la situation allergique actuelle pendant la saison. En outre, l’app fournit des mesures quotidiennes de tous les types de pollens allergènes belges dans 5 stations, réparties entre Baudour, Bruxelles, Le Coq, Genk et Marche-en-Famenne, pour les 14 derniers jours. Les cartes de prévisions, établies par l’Institut royal météorologique (IRM), fournissent de plus amples informations sur le risque allergique jusqu’à 4 jours à l’avance. Enfin, l’app comprend une description de la situation pollinique actuelle, des conseils pour éviter les symptômes et des réponses aux questions fréquemment posées sur les allergies, la prévention et le changement climatique.

L’app AirAllergy sera disponible dans le courant du mois de mai sur les appareils Android et iOS.

– Source : Sciensano

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires