Un compte d’épargne réglementé ou non réglementé ?
| | | |

Un compte d’épargne réglementé ou non réglementé ?

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Le compte d’épargne fait partie de la panoplie de base de l’épargnant. Il arrive cependant que nos produits bancaires nous soient à ce point familiers que nous ne nous posons plus de questions à leur sujet. Connaissez-vous, par exemple, la différence entre un compte d’épargne réglementé et un compte d’épargne non réglementé ?

Un compte d’épargne réglementé offre un taux de base et, pour les fonds laissés sur le compte pendant douze mois d’affilée, une prime de fidélité. Les intérêts sont exonérés de précompte mobilier jusqu’à 1.020 euros par an (revenus 2024). Les montants qui dépassent ce plafond sont assujettis à un précompte de 15 %. Tout document relatif à un compte d’épargne réglementé doit de plus clairement indiquer à quelle catégorie (A, B ou C) ce dernier appartient.

Qu’en est-il alors des comptes d’épargne non réglementés ? Ils ne répondent pas à certaines règles, telles que la méthode de calcul des intérêts. Ils offrent en général des taux plus élevés mais tous les intérêts perçus sont soumis à un précompte mobilier de 30 % dès le premier euro.

Que le compte d’épargne sur lequel il est placé soit réglementé ou non, votre argent est garanti jusqu’à 100.000 euros par établissement et par personne par le Fonds de garantie. Un certain prestataire de services financiers a-t-il bien le droit de commercialiser des comptes d’épargne ? En cas de doute, consultez la liste des prestataires agréés de la FSMA.

Il faut par conséquent faire quelques calculs pour savoir quelle est la formule la plus intéressante pour vous. N’hésitez donc pas à utiliser notre comparateur de comptes d’épargne.

– Source : Wikifin

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires