Un nouveau radar-tronçon entraîne plus de 2000 amendes en un temps record

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Un nouveau radar-tronçon a été installé dans la commune de Boortmeerbeek, dans le Brabant flamand et il a déjà donné lieu à un nombre record d’amendes. En sept mois seulement, plus de 2.000 automobilistes se sont fait prendre, et ce pour une raison bien particulière…

Les radars-tronçons fleurissent dans notre pays. Concrètement, ces appareils mesurent une vitesse moyenne entre deux points plus ou moins éloignés, ce qui oblige les automobilistes à respecter la vitesse sur de longues distances. D’habitude, le début d’un tronçon surveillé par un radar est indiqué par un panneau de signalisation. Mais ce n’est pas le cas partout et certainement pas à Boortmeerbeek où, après sept mois de mise en fonction, un radar-tronçons a déjà généré plus de 2.000 amendes pour excès de vitesse

Harcèlement ?

Bien entendu, la mesure a fait son lot de mécontents parmi les habitants, mais aussi au sein du monde politique. Ceux-ci parlent même de « harcèlement » ou de coup bas, car il semble logique qu’une sensibilisation des automobilistes à la vitesse puisse aussi intervenir via un panneau. C’est d’ailleurs normalement l’objectif de ce dispositif : il ne s’agit pas de piéger, mais d’inviter à réduire la vitesse. Dans ce contexte, il semble que les autorités communales de Boortmeerbeek aient pris conscience de la situation. Elles réexamineraient d’ailleurs les éléments et envisageraient de placer un panneau prévenant de ce contrôle.

Un panneau n’est pas une obligation

Katrien Kiekens, porte-parole de l’Agence des routes et du trafic en Flandre, rappelle toutefois que « il n’y a pas d’obligation légale de placer un panneau d’avertissement au début d’une zone placée sous la surveillance d’un radar-tronçon. En outre, il a été décidé de ne plus placer de panneaux d’avertissement aux nouveaux contrôles de tronçon et même de retirer les panneaux existants. Car plusieurs études montrent les radars-tronçons qui sont signalé n’améliorent pas significativement la sécurité routière. En revanche, ceux qui ne le sont pas l’améliorent considérablement parce qu’ils obligent les automobilistes à être constamment vigilants quant à leur vitesse. Dès lors, les seuls panneaux qui comptent vraiment, ce sont ceux relatifs aux limitations de vitesse ».

Sur les autoroutes, les radars-tronçons sont par contre toujours annoncés pour des raisons de sécurité routière. Il s’agit en effet de prévenir suffisamment à l’avance pour éviter qu’un automobiliste qui se rappelle à la dernière minute être sur ce type de tronçon ne freine brutalement pour faire chuter sa moyenne, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner pour les autres usagers, particulièrement ceux qui suivent.

Source:gocar.be

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires