bol.com, élue “plateforme européenne la plus durable”

D’après Cross-Border Commerce Europe, Bol.com est la marketplace transfrontalière européenne la plus durable.

En tant que plateforme européenne de réseau et de connaissance des acteurs e-commerce, Cross-Border Commerce Europe dévoile régulièrement des analyses sur les performances des marketplaces. Comment le classement a été établi ? Premièrement, l’entreprise a établi un listing des acteurs e-commerce et omnicanal présents dans au moins trois pays en Europe, et ce dans tous les domaines d’activités (B2B, B2C, C2P, etc) et pour tous les secteurs, sauf les voyages. Après avoir établie de listing, l’organisation a fixé des cotations sur une base de 100. Voici les points analysés et cotés : objectifs de développement durable transfrontalier (20 points), modèle d’entreprise durable transfrontalier (15 points), expérience d’achat durable transfrontalier (15 points), certification et labels de durabilité (10 points), assortiment de produits durables (10 points), livraison et transport durables du dernier kilomètre (10 points), partenaires de marque (7,5 points), fabrication et transport en Extrême-Orient (5 points), mesure de l’empreinte carbone CO2 (5 points), cadres responsables du développement durable RSE (2,5 points).

Des spécialistes ont ainsi coté chaque marketplace. Les marketplaces transfrontalières européennes (qui ont donc leur siège social en Europe) les plus durables (y compris le Royaume-Uni) sont : Bol.com (Pays-Bas ; 8ème au ranking international, donc toutes plateformes confondues), Leboncoin (France ; 10 ème), Spreadshirt (Allemagne, 11ème), ASOS (Royaume-Uni, 14ème), FNAC (France, 17ème), Farfetch et Lyst (Royaume-Uni, 19ème et 20ème), La Redoute (France, 21ème), Vinted (Lituanie, 22ème) et enfin United Wardrobe (Pays-Bas, 24ème).

eBay US, numéro 1 sur le marché européen

Au niveau mondial, mais toujours avec comme critère l’activité sur le marché européen, c’est l’acteur américain eBay qui l’emporte, devant Redbubble (Australie) et Etsy (US). “Il n’est pas surprenant qu’eBay soit le gagnant car depuis son lancement en 1995, la durabilité a été un facteur clé pour cette plateforme mondiale”, évoque Carine Moitier, fondatrice de Cross-Border Commerce Europe. “En mettant l’accent sur la vente de produits d’occasion et de seconde main, environ 16% du chiffre d’affaires d’eBay est estimé être écologique et propre. Ce modèle d’entreprise C2C authentique et durable reçoit une note maximale de 15 sur le paramètre du modèle d’entreprise durable. Ce qui place eBay en première position avec un score total de 68,9 sur 100.”

Soulignons également la cinquième place d’Amazon. “En tant que plateforme transfrontalière B2C avec 53% de vendeurs B2B tiers, la plateforme se concentre sur la vente de nouveaux produits”, poursuit Carine Moitier. “Ce qui fait que son modèle commercial obtient un score inférieur à la moyenne. Néanmoins Amazon obtient la cinquième position du classement grâce à ses objectifs clairs concernant ses entrepôts et flottes de véhicules électriques de livraison respectueux de l’environnement, ainsi que sur les matériaux, produits et emballages durables.

Source:gondola.be


Previous post Une Saint-Valentin riche en saveurs et en couleurs chez Leonidas
Next post Zakia Khattabi : Plan de relance fédéral : précurseur en matière d’analyse de durabilité de nos politiques publiques.