Bruxelles city news

la vie internationale de Bruxelles

Delhaize adopte un nouveau positionnement axé sur les promotions “santé”



Delhaize lance une nouvelle carte de fidélité – la carte SuperPlus – et une nouvelle application. Les promotions vont de 5 à 15 % sur 5 000 produits arborant un Nutri-score de A ou B. Sur base annuelle, les clients peuvent économiser jusqu’à 360 euros sur les aliments sains.

Ces derniers jours, certains ont déjà pu apercevoir une campagne d’affichage indiquant que “Delhaize n’est pas le moins cher”. Dans un marché où la concurrence est féroce et où le pouvoir d’achat est de plus en plus à l’avant-plan, Delhaize change d’image et décide de se concentrer sur une alimentation plus saine. La campagne s’articule autour d’une nouvelle carte de fidélité et d’une nouvelle application. Le système d’épargne avec la carte SuperPlus est d’abord digitale, même si la carte physique ne disparaîtra pas. Il est toujours possible de collecter des points, qui peuvent valoir un chèque de 5 euros. L’épargne est désormais plus flexible. Via l’application, les clients peuvent créer des coupons pour obtenir un produit spécifique.

Les clients décident de ce qu’il advient de leurs données : ceux qui sont prêts à rendre plus de données disponibles recevront plus de promotions par mail. Il est possible d’échanger les avantages avec des réductions auprès de partenaires de Delhaize, tels que Bol.com, à partir de novembre. Les promotions varient de 5 à 15 % sur 5 000 produits ayant un Nutriscore de A ou B et commencent à partir d’octobre. Les membres du super-club bénéficient également de réductions supplémentaires dans le magasin. Par exemple, une réduction de 20 % peut devenir 30 % pour eux. Il y a un kiosque numérique où ils peuvent tout trouver ensemble. Les clients peuvent également tenir un profil du nombre de produits sains qu’ils achètent. M. Delhaize est convaincu que l’ère des prix bas est révolue et que l’accent est mis sur un meilleur pouvoir d’achat.

Selon Pierre-Alexandre Billiet, CEO de Gondola, l’opération de Delhaize va bouleverser le marché. “C’est extrêmement ambitieux et cela va bouleverser la consommation alimentaire belge. Le secteur Horeca et la consommation out of home seront également touchées : les Belges ne mangeront pas deux fois. Delhaize n’occupera pas seulement une nouvelle position dans le commerce de détail, mais aussi dans la consommation alimentaire en général. Elle veut être la moins chère en matière d’aliments sains, en abaissant autant que possible le seuil d’accès aux aliments sains. Ce faisant, Delhaize pousse en quelque sorte les autres retailers hors de son terrain de jeu et se positionne avec une sorte de sympathie vis-à-vis des consommateurs au pouvoir d’achat important. Ce n’est pas un hasard si l’enseigne se concentre spécifiquement sur une alimentation plus saine”. Est-ce une réponse durable à une consommation saine ? “À court terme, elle favorise le pouvoir d’achat du consommateur, mais à long terme, elle prive le marché de sa valeur. Et une valeur économique est nécessaire pour une transition économique de l’agriculture, de l’industrie alimentaire et du commerce de détail”. Aujourd’hui encore, les acteurs des chèques-repas prennent des initiatives pour soutenir non seulement le secteur Horeca mais aussi le pouvoir d’achat des consommateurs.Source:Gondola.be