Du logement social et une maison de l’emploi à KoekelbergDu logement social et une maison de l’emploi à Koekelberg

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

25 familles emménageront prochainement dans des logements neufs de haute qualité au sein du cœur historique de Koekelberg. Les logements du projet Neep sont situés sur un terrain appartenant à la Commune et seront gérés par Log’Iris. Ils comportent de 1 à 4 chambres, répondant ainsi à une forte demande régionale pour des logements de grande taille, et deux d’entre eux sont des logements accessibles pour personnes à mobilité réduite. Ce projet propose également une salle polyvalente, un jardin ainsi que les locaux d’une Maison de l’Emploi en rez-de-chaussée.

 

Une architecture moderne complétant le tissu urbain

Le projet Neep, conçu par l’équipe Low Architecten et réalisé par l’entreprise Franki, complète harmonieusement le tissu urbain existant et offre une ligne de façade cohérente aux rues Neep et Jean Jacquet. Le corps de bâtiment est fermé pour donner une certaine sécurité à l’espace intérieur. La hauteur et la profondeur du bâtiment sont adaptées autant que possible aux bâtiments adjacents afin de ne pas gêner les riverains.

 

La façade est réalisée en briques blanches et en tuiles vernissées vertes. Il s’agit d’une référence à l’architecture en briques de Koekelberg, faisant écho à son intense passé industriel, caractérisée par des façades imposantes et de beaux détails qui ressemblent à l’architecture mozarabe.

 

La nouvelle Maison de l’Emploi, qui sera gérée par la Commune de Koekelberg, se distingue du reste de la façade avec ses grandes baies vitrées qui offrent une vue vers l’intérieur et le jardin collectif. Les habitants du quartier pourront s’y rendre pour se faire accompagner dans leur recherche d’emploi. Koekelberg étant jusqu’à présent, la seule commune bruxelloise ne disposant pas d’antenne Actiris, cette nouvelle institution permettra de poursuivre la remise à l’emploi des habitants proches.

 

Logements spacieux, lumineux et bien isolés

Les 25 logements, quant à eux, disposent d’ouvertures vitrées sur au moins deux façades d’orientation différente. Cela permet aux logements d’obtenir une meilleure luminosité, de décupler le sentiment d’espace mais également de permettre une ventilation optimale.

 

L’offre de logements est variée, allant de l’appartement une chambre au 4 chambres, ce qui permettra d’y accueillir des familles nombreuses. Une attention particulière a aussi été portée à l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et deux logements leur sont réservés en rez-de-chaussée. 32 emplacements pour vélo ont été aménagés dans le sous-sol, et 10 places de parking pour voiture sont également prévues pour les logements.

 

Afin d’assurer une isolation thermique et acoustique adéquate, des matériaux de haute qualité ont été utilisés pour l’enveloppe du bâtiment. Un triple vitrage avec des profilés en bois intérieur à isolation passive et une finition extérieure en aluminium a été utilisé pour la menuiserie. De plus, des panneaux photovoltaïques et solaires ont été placés sur le toit pour les parties communes, ainsi qu’une toiture verte pour atténuer les effets de la pollution et renforcer la perméabilité.

 

Une faible consommation énergétique et un maximum de confort

Safouane Akremi, Président de la SLRB, est enthousiaste par rapport aux performances énergétiques des logements : « A l’heure de la crise climatique actuelle, on ne peut que se réjouir que les aspects liés à l’énergie et au confort thermique et acoustique aient été pris en compte dès la conception du projet. Grâce à la ventilation mécanique, l’isolation importante et les panneaux photovoltaïques, les locataires auront une très faible facture en énergie et un maximum de confort. De plus, les techniques utilisées ainsi que l’aménagement des espaces permettront aux habitants de bénéficier d’un maximum de lumière naturelle. Le Bourgmestre Ahmed Laaouej (notre photo) et son échevine en charge de l’Emploi et de la Famille Nadia Badri nous indiquent de concert : « Nous sommes ravis d’annoncer le prochain emménagement de 25 familles dans ces logements de haute qualité du projet Neep dont font partie de trop rares logements de grande taille. Ces logements, gérés par Log’Iris, reflètent notre engagement envers la diversité et l’inclusion, avec une attention particulière portée à l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. La Maison de l’Emploi en rez-de-chaussée, développée par la Commune de Koekelberg, renforce notre engagement en faveur de l’accès facilité à un emploi digne pour nos habitants. Ensemble, nous continuons à façonner Koekelberg grâce à de belles collaborations entre institutions, offrant non seulement des logements de qualité, mais aussi des opportunités d’emploi et de développement pour tous les habitants de Koekelberg. »

 

Nawal Ben Hamou, Secrétaire d’Etat au Logement, conclut: « Je ne peux que me réjouir de l’augmentation de l’offre de logements de très bonne qualité pour les locataires sociaux. Ce projet est une démonstration supplémentaire que le logement social, ce n’est pas que du logement, mais c’est tout un quartier qui se retrouve être embelli et qui va par exemple offrir des services à tous ses habitants et habitantes, grâce à la Maison de l’Emploi. »

    >