G. Cazenave, C. Van Branteghem, O. Kazimirowski, C. Laus &  J. Gérard © "Eurostar"
|

En 2024, les sélectionnés belges pour les Jeux Olympiques & Paralympiques, à Paris, voyageront en trains “Eurostar”

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


A cette occasion, ce dernier lundi 03 juilletà 389 jours de l’ouverture des Jeux de la XXXIIIè Olympiadele mercredi 26 juillet 2024« Eurostar Group » avait invité les délégations des trois pays partenaires, la Belgiqueles Pays-Bas et le Royaume Uni, ainsi que quelques journalistes et  photographes de presse, cet événement ayant été baptisé « Taking the Teams to Victory » (« Mener les Equipes à la Victoire »).

© « Eurostar »

Ayant quitté Bruxelles-Midi à 13h21, après un trajet d’1h23, avec déjeuner servit à bord, nous arrivions à Paris Nord à 14h44, le Service de Sécurité de la « SNCF » nous précédant, pour rejoindre le « VIP Lounge » d’ « Eurostar », bientôt rejoints par les délégations de deux autres paysles Pays-Bas et le Royaume Uni.

« Nous nous préparons toutes et tous à accueillir nos clients pour ces moments inoubliables à Paris, en 2024. Les Jeux de Paris ont l’ambition d’être les plus respectueux de l’environnement, nous sommes donc très heureux de soutenir le ‘Team Belgium et le ‘Paralympic Team Belgium’, en leur proposant le voyage le plus durable qui soit entre Bruxelles et Paris. Nous sommes toutes et tous fiers au sein d’ ‘Eurostar Group’ d’emmener les athlètes vers la victoire”Take the Teams to Victory”. Transporter à la fois les délégations olympiques et paralympiques à bord de nos trains nous incite à offrir le meilleur de nous-mêmes » , déclara, en anglais, Gwendoline Cazenave, la CEO d’ « Eurostar Group ».

A son tour, Cédric Van Branteghem (°Gent/1979), le chef de la délégation – représentant Jean-Michel Saive (°Liège/ 1969), le président du  « COIB » (l’un des 206 « Comités Nationaux Olympiques » reconnus par le « CIO » {« Comité International Olympique »}) – prit la parole : « Le ‘Comité Olympique Interfédéral Belge’ est très heureux d’accueillir officiellement ‘Eurostar Group’ en tant que partenaire du ‘Team BelgiumNos athlètes pourront profiter pleinement des trajets quotidiens directs en trains, entre Bruxelles et Paris. Outre le confort, la flexibilité et l’excellent service qu’offre toujours ‘Eurostar Group’, cette collaboration s’inscrit également dans le cadre des efforts déployés par les deux organisations pour  réduire leur empreinte écologique en voyageant principalement en trains. Je souhaite donc chaleureusement la bienvenue à ‘Eurostar Group’ et me réjouis de cette collaboration fructueuse ! »

« C’est avec un immense plaisir que nous joignons aujourd’hui nos forces avec celles d’ ‘Eurostar Group’ en qui nous trouvons un partenaire de choix pour transporter la délégation paralympique à Paris. Il s’agit là d’un atout unique qui ne manquera pas de convaincre nos compatriotes d’aller vivre les Jeux Paralympiques aux premières loges », ajouta Olek Kazimirowski, responsable du « Team Belgium Paralympics ».

Olek Kazimirowski, Cédric Van Branteghem & Gwendoline Cazenave, à la signature © « Eurostar »

A l’issue de ces discours et de ceux de leurs collègues britanniques et néerlandaisles chefs de délégations signèrent trois symboliques contrats de partenariat avec« Eurostar Group », avant de regagner les quais de la gare de Paris Nord, afin d’être photographiés devant un des trois  « Eurostar » qui allaient nous ramener à AmsterdamBruxelles ou Londres.

Avec Gwendoline Cazenave & Cédric Van Branteghem, nos trois pas mascottes belges de la journée

A noter que si la délégation britannique était la seule à poser avec leur drapeau national, l’ « Union Jack »nous étions les seuls à avoir pensé aux  générations futures, représentées par ElbaHadrien & Juliales deux filles et un neveu de notre ancien athlète de haut niveauCédric Van Branteghemquiau sein des « Belgian Tornados », en 4 x 400 m, obtint une médaille d’argent aux Championnats du Monde en salleà Doha, en 2010, ainsi que, la même année, une médaille de bronze, aux Championnats d’Europe, à Barcelone, sans oublier deux 4è place, aux J.O., à Pékin, en 2008, et aux Championnats du Mondeà Berlin, en 2009.

Deux sportifs nous représentaient à ParisCamille Laus (°Tournai/1993), en athlétisme, très récente médaillée de bronze, en juin 2023, aux Jeux Européensau sein des « Belgian Cheetas », en 4 x 400 m mixte, à Chorzow, ainsi que Joachim Gérard (°Uccle/1988), en tennis paralympique« Sportif paralympique belge », en 2013, 2019 & 2021, « Commandeur du Mérite wallon », en 2021, lauréat de six tournois du « Grand Chelem »en simplede 2 titres, en 2021 : « Open d’Australie » & à Wimbledon, ainsi qu’en doublede 4 titresà Roland Garos, en 2013, à l’ « Open d’Australie », en 2017 & 2019, à Wimbledon, en 2019.

A l’interview pour la presse francophoneCédric Van Branteghem tint à souligner l’excellente ambiance régnant entre les sportifs néerlandophones et francophones, ainsi qu’entre les sportifs des deux « Teams Belgium »Olympiques et Paralympiquesqui, désormais, participentensembleà  différents stages« Notre but est de récolter davantage de ‘Top 8’ (toute place parmi les 8 premiers de toute épreuve), à savoir 26, à Tokyo, ainsi que d’obtenir plus de médailles que les 7 acquises au Japon. Nous estimons que 15.000 Belges assisteront chaque jour aux Jeux, peut-être le double, aucun ticket n’étant nécessaire pour suivre gratuitement le cyclisme sur route, le marathon et le triathlon. A ce jour, avec plus de 130.000 tickets déjà vendus, nous sommes le sixième pays à avoir acheté autant de tickets », tint-il à ajouter.

L’accueil dans la voiture-restaurant © « Eurostar »

Vous l’aurez remarqué, entre Bruxelles-Midi et Paris Nordle nom de « Thalys » n’est plus utiliséce dernier venant de s’effacer au profit                   d’ « Eurostar » ce nom de Société étant davantage connu dans le monde.

Un intérieur accueillant © « Eurostar »

Notons que l’ « Eurostar Group » est détenu par « SNCF Voyages Développement » (55,75 %), filiale de « SNCF Voyageurs »« CDPQ » (« Caisse de Dépôt et Placement du Québec »/19,31 %), « SNCB » (18,50 %) et des fonds gérés par « Federated Hermes Infrastructure » (6,44 %), cet holding étant basé à Bruxelles. Il détient 100 % des actions d’ « Eurostar International Limited » et de « THI Factory SA » (« Thalys »), qui restent des entreprises ferroviaires à part entière, dont les sièges sociaux sont respectivement à Londres et à Bruxelles.

La fusion « Eurostar-Thalys » devrait donner un nouvel élan au transport ferroviaire européen à grande vitesse, l’ambition étant d’offrir une  alternative attractive au transport routier et aérien et d’accélérer le transfert modal de 19 millions de passagers (en 2019) à 30 millionsen 10 ans.

A souligner qu’ « Eurostar Group » offre le plus grand réseau international à grande vitesse d’Europe occidentale, s’étant fixé pour objectif de déployer une politique environnementale ambitieuseau cours des prochaines années.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est paris_5_logo.jpg

© « Eurostar »

Puisse donc « Eurostar » emmener nos sportifs olympiques et paralympiques vers de nombreuses médailles d’ord’argent et de bronze ou de places dans le « Top 8 » …

Yves Calbert.

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires