Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

L’Autorité belge de concurrence ne s’oppose plus à l’alliance d’achat entre Carrefour Belgique et Provera. Les deux partenaires ont finalement accepté l’alliance, suite à une opposition des fournisseurs.

De nombreuses protestations se sont fait sentir de la part des fabricants de marques fin 2018 lorsque Carrefour et Provera, la centrale d’achat dont font notamment partie Cora, Match et Louis Delhaize, ont annoncé qu’ils négocieraient avec 140 fournisseurs FMCG. Ils se sont retrouvés devant L’Autorité belge de concurrence, après avoir dit accorder de nombreux rabais sans contrepartie. Une enquête avait été lancée, au cours de laquelle les deux retailers ont été inspectés.

Carrefour et Provera ont signé un nouvel accord qui répond à certaines des préoccupations soulevées par leurs fournisseurs. Désormais, les achats seront effectués par une société distincte : Interdis Belgium. Les partenaires suivront aussi plus strictement l’échange d’informations, ce qui suffit à la BMA et aux industriels, comme le rapportent Carrefour et Provera dans un communiqué de presse commun. Les deux magasins soulignent qu’ils travaillent indépendamment l’un de l’autre et que la coopération ne concerne que les achats. Ils disent également que l’alliance a déjà apporté aux consommateurs de nombreux avantages, grâce à diverses baisses de prix.

Source:gondola.be