Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Histoire et patrimoine ferroviaire

L’ouverture de la gare en 1895

La gare est ouverte en 1895 en même temps que la section Aubel – Plombières de la Ligne 38.

Caractéristiques du bâtiment

Le bâtiment actuel est une gare de plan type 1881 légèrement plus grande que les gares ordinaires de ce type puisque l’aile qui servait de salle d’attente compte quatre travées au lieu de trois, la quatrième travée servant de magasin pour les colis.

La structure de la gare à ses débuts

Du temps de sa construction, cette gare comprenait le logement de fonction du chef de gare, son bureau et le guichet, une salle d’attente, un magasin dans basse disposée à droite du corps central, les commodités ainsi que plusieurs fonctions annexes dans l’aile à toit plat disposée à gauche de la gare.

Impact de la Première Guerre mondiale

Pendant la Première Guerre mondiale, l’occupant fit construire une nouvelle ligne munie de nombreux ouvrages d’art entre Tongres et le tunnel frontalier de Gemmenich sur la ligne vers Aix-la-Chapelle.

Les transformations post-guerre

En conséquence, une nouvelle section de la ligne 38 sera construite entre une bifurcation située de l’autre côté du tunnel de Hombourg et la nouvelle gare de Montzen qui sera également raccordée à d’autres lignes par le biais de lignes nouvelles. Cette section de ligne entre Montzen et Hombourg est appelée ligne 38/1.

Transformation de la gare et son déclin

Événements clés de fermeture et de transformation

Conséquence de ce raccourci, l’ancienne portion de la ligne 38 entre Hombourg et Plombières ainsi que la portion de la ligne 39 qui passait par Plombières perdront leur trafic de transit et fermeront au début des années 1950.

Événements durant l’occupation allemande

Durant l’occupation allemande, la gare servait les besoins des Allemands et abritait des bergers allemands.

Déclin progressif et fermeture

Le trafic des trains diminua drastiquement après la guerre et le 17 janvier 1955, Hombourg, tout comme plusieurs gares de la ligne, devint un point d’arrêt facultatif (PAF), dont l’arrêt se faisait uniquement à la demande. La desserte des voyageurs fut définitivement arrêtée le 2 juin 1957. Au-delà de Battice, le trafic des marchandises disparut en 1962, année de la fermeture de la gare de Hombourg aux marchandises.

Transformation en salle de fête et espace actuel

Usage post-fermeture

Après sa fermeture et avant de devenir salle de fête, elle servait de magasin de fruits, de charbon, de paille, de foin, de mazout et de patates.

Transformation actuelle et préservation du patrimoine

Depuis sa fermeture, la gare a été transformée en 2007 en salles de fête et quelques wagons préservés servent de gîte. Les wagons consistent entre autres d’un wagon hôpital de 1954 avec les couchettes d’origine et d’un wagon postal. Ouverts au public depuis 2014, la restauration des wagons se fait « dans un souci d’authenticité », gardant au possible les items originaux. Au total, 22 personnes peuvent y loger.

Informations complémentaires

Adresse du lieu actuel

Restaurant self-service proposant des bières locales et des petites restaurations. Rue Station 52-58, Hombourg, Belgium Contact : 0471 55 41 23

https://www.lagarehombourg.be/

https://www.facebook.com/lagarehombourg.be

>