La règle de “un client par ménage par magasin” devrait bientôt changer

Un flou existe actuellement autour de la règle de « un client par ménage par magasin », ce qui n’a pas manqué de créer une certaine panique auprès des employés de Colruyt ce week-end.

Depuis le début du confinement, les supermarchés n’acceptent qu’un seul client par ménage, ceci afin de respecter les mesures de sécurité liées à la crise du coronavirus. Lors de la phase 3 du déconfinement, certaines enseignes s’attendaient à ce que cette règle soit supprimée. “Nous avions envoyé un mail à tous les collaborateurs vendredi dernier pour annoncer que la règle d’une personne par ménage serait levée”, révèle Nathalie Roisin, porte-parole de Colruyt Group. “Nous avions en effet pris les devants pour que notre personnel en magasin puisse se préparer, sauf que le changement n’est pour finir pas apparu dans le Moniteur Belge.” Ce mail n’avait d’ailleurs pas manqué d’être épinglé pars les syndicats, voyant par la levée de cette mesure un certain danger pour les collaborateurs. “Nous avons rectifié le tir en envoyant un mail samedi dernier pour dire que cette mesure n’était pour finir pas encore d’application.” La règle de “un client d’un ménage par magasin” pourrait en tout cas être levée dans les prochains jours. La décision doit venir de la Ministre Nathalie Muylle et ensuite être publiée au Moniteur Belge. Karima Ghozzi, porte-parole de Delhaize, estime que cette règle devrait changer dans les prochains jours. “Nous attendons comme tout le monde des indications supplémentaires et nous discutons de cela en interne.” Nathalie Roisin, pour Colruyt, confirme que “nous avons beaucoup de questions de clients, qui nous demandent quand ils pourront revenir à plusieurs dans nos enseignes. La levée de cette mesure semble très attendue.

Source:gondola.be


Previous post Swissport Belgium va se déclarer en faillite, près de 1500 emplois menacés
Next post 11 décès ont été rapportés au cours des dernières 24 heures. Parmi eux, 8 personnes ont perdu la vie en hôpital et 3 en maison de repos et soins.