Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Bienvenue à Blackbriar !

Pour beaucoup de lectrices, Roza Vallo est une romancière de génie, et peut-être plus encore, une sorte de gourou. Grâce à elle et à son livre La Langue du démon, nombre de jeunes filles et de femmes ont cessé de se considérer comme de petites créatures fragiles pour explorer leur côté sombre, pulsionnel, sexuel. Aussi, quand la grande prêtresse du roman d’horreur féministe décide d’offrir à cinq d’entre elles un séminaire d’écriture dans son manoir de Blackbriar, isolé au milieu des monts Adirondacks, les candidatures affluent. Peu importe que Vallo soit une figure controversée et que l’endroit traîne une sinistre réputation. Lorsqu’elle est sélectionnée, Alex, une jeune autrice, y voit la chance de sa vie. Mais quand Roza Vallo décide d’instaurer une compétition acharnée, les tensions sont rapidement exacerbées entre les concurrentes. Jusqu’au jour où l’une d’entre elles disparaît…

Cinq femmes enfermées dans un manoir isolé, jouets d’une romancière manipulatrice… Avec La Reine du noir, Julia Bartz signe un huis-clos haletant, gothique et féministe – bref, le cocktail parfait !

Traduit par Laurent Boscq

L’auteur

Julia Bartz vit à New York. La Reine du noir est son premier roman.

Editions Sonatine

EAN : 9782355849763

Façonnage normé : BROCHE

Nombre de pages : 448

Format : 140 x 220 mm

Prix : 24,50 €

    >