Le Bossu de Montfaucon. Vol. 02/2 – Notre-Père.

Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

 

Résumé

Quasimodo a été sauvé. Il est dorénavant l’homme de main d’un noble déchu décidé à se venger de la monarchie française.

Fin du XVe siècle. Louis d’Orléans, duc et premier Prince de sang, s’est vu refuser la régence du jeune Charles VIII manipulé par sa sœur, la perfide Anne de Beaujeu. Réfugié en Bretagne, Louis prépare la défense de Nantes lorsqu’un homme étrange épris de vengeance lui propose ses services. Pierre le Bâtard, accompagné par un bossu difforme tiré des caves du gibet de Montfaucon prévient le duc : Anne de Beaujeu et son homme de main, l’impitoyable Axel Lochlain, ont en leur possession deux documents que lui, le Bâtard, est le seul à pouvoir récupérer : deux lettres qui remettent en question la légitimité de Louis au trône de France.

Scénariste : Philippe PELAEZ

Tout d’abord professeur d’anglais sur l’Île de la Réunion,c’est par un curieux hasard que Philippe Pelaez se retrouve propulsé scénariste de bandes dessinées. Il signe tout d’abord ses premiers ouvrages pour la maison d’édition réunionnaise Des Bulles dans l’océan : Gaultier de Châlus et Fièvre. Après un détour par le financement participatif, grâce auquel il réussira à publier deux séries Oliver & Peter et Parallèle, il rejoint finalement le circuit éditorial traditionnel en signant le scénario d’Un peu de tarte aux épinards avec Javier Casado au dessin publié aux éditions Casterman. 2019 est une année charnière pour lui puisque ses scénarios s’arrachent chez les éditeurs. Chez Grand Angle il marquera sa première collaboration avec le dessinateur madrilène Laurenzo Pinel sur le one-shot Puisqu’il faut des hommes.

Dessinateur : Eric STALNER

Véritable boulimique du 9e art, Éric Stalner débute sa carrière en compagnie de son frère Jean-Marc chez Glénat en 1989 avec la trilogie Les Poux. Le duo a trouvé le rythme parfait, le premier dessine, le second encre les albums, leur permettant d’assurer une production soutenue mais toujours de grande qualité durant les années 90 parmi lesquels : Le Boche (Glénat), Fabien M (Dargaud), Malheig (Dargaud) et l’excellente saga Le Fer et le feu (Glénat). Le duo Stalner finit par se séparer, ce qui n’empêchera pas pour autant Éric de continuer d’enchaîner les albums dans des genres très différents : Le Roman de Malemort (Glénat), La Croix de Cazenac (Dargaud), Le Triangle secret (Glénat). Les années 2000 ne sont pas synonymes de relâchement puisqu’il signe une série d’albums dont le road-movie d’espionnage La Liste 66 (Dargaud) mais également l’ambitieuse série de sciencefiction Voyageurs (Glénat) aux cotés de grands auteurs comme Boisserie, Siro et Juanjo Guarnido. Enfin l’auteur travaille aujourd’hui sur plusieurs séries comme La Zone (Glénat) et vient tout juste de rejoindre la collection Grand Angle avec L’Oiseau rare qu’il dessine et coscénarise avec Cédric Simon.

Editions Grand Angle

Nombre de pages 64 pages

Dimensions 243 x 320 mm

ISBN 978 2 8189 8004 0

Prix : 15,90€