Le ministère des #Finances belge insiste pour l’utilisation des pièces de monnaie
| | | | |

Le ministère des #Finances belge insiste pour l’utilisation des pièces de monnaie

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Notre pays est confronté à un problème de circulation des pièces de monnaie, malgré les grandes quantités émises. Cela s’explique par le fait que de nombreuses pièces sont dormantes ou inutilisées. Elles trainent peut-être dans les poches, le portemonnaie, dans la tirelire des enfants, les recoins des canapés ou dans un bol situé dans une bibliothèque. Ce lundi 8 juillet, la Trésorerie du SPF Finances lance une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux (#spendyourchange) pour encourager chaque citoyen à utiliser son stock de monnaie.

Un stock de 4,2 milliards de pièces dont beaucoup inutilisées!

Actuellement, il y a plus de 4,2 milliards de pièces en Belgique. Cela représente une valeur colossale de plus d’1,5 milliards d’euros. Alignées, elles pourraient faire plus de deux fois le tour de la Terre. 

Malgré ces grandes quantités de pièces en circulation, certaines enseignes belges éprouvent des difficultés à disposer d’un stock suffisant pour rendre la monnaie aux clients qui effectuent leurs achats en cash. Cela s’explique par le fait que de nombreuses pièces restent dormantes dans chaque foyer.

 5 bonnes raisons d’utiliser votre petite monnaie !

1) La commande de nouvelles pièces de monnaie représente une dépense importante pour l’Etat belge. En réactivant seulement 2 % des pièces dormantes, nous pourrions économiser plus de 5 millions d’euros de coûts de production par an.

2) Un autre aspect non négligeable est l’impact environnemental de la production de pièces. Les matières premières proviennent de régions éloignées (le cuivre et le nickel sont importés d’Amérique du Sud ou d’Asie ) et de grandes quantités de CO2

sont produites tout au long du processus de fabrication et de transport des pièces.

3) Tous ces coûts peuvent être évités si les citoyens récupèrent les pièces qui trainent dans les poches, les tiroirs, les tirelires, et les utiliser pour les petits achats du quotidien tels le pain,  le journal, etc.

4) Il existe la possibilité d’échanger les petites pièces contre des billets auprès des banques, ou gratuitement à la Banque Nationale de Belgique. En 2023, une étude commandée par la banque centrale néerlandaise a démontré qu’environ 36 % des citoyens Néerlandais possèdent plus de 50 pièces à la maison. Si l’on applique cette statistique à la Belgique, cela se traduit par un minimum de 212 millions de pièces dormantes.

5) Il existe également de nombreuses associations qui mettent en place des récoltes de pièces de monnaie à des fins caritatives.

– Source : SPF Finances

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Publications similaires