frères Rubinstein delcourt 24 05

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Un pacte avec Satan

L’odyssée des deux frères se poursuit entre le Paris des années 30, gangréné par la montée d’un fascisme français, et le camp d’extermination de Sobibor, où chaque instant résonne comme un écho entre passé et avenir.

1943, dans le camp de Sobibor, Moïse fomente une révolte avec les autres détenus. L’arrivée de nouveaux prisonniers, des soldats de l’Armée rouge, pourrait bien les aider dans leur projet d’évasion. Sept ans plus tôt à Hollywood, Salomon accepte de réécrire son scénario pour que le film soit projeté en Allemagne, Moïse s’indigne de cette compromission et va le faire savoir…

Les frères Rubinstein, tome 5

Scénariste : Luc Brunschwig

Luc Brunschwig est né le 3 septembre 1967 à Belfort et vit à Obernai, dans la région de Strasbourg. Titulaire d’un DUT de publicité et communication, son parcours professionnel débute tout naturellement dans une agence de publicité. Mais sa passion de la bande dessinée (qu’il nourrit depuis l’âge de 8 ans) est si forte qu’il ne peut résister à l’envie d’écrire des scénarios. Admirateur des techniques narratives de Frank Miller et d’Alan Moore, lecteur assidu de comics et fan de Frank Capra, Steven Spielberg, Woody Allen et Alfred Hitchcock, ses univers sont logiquement futuristes et très noirs. La chance lui sourit en 1989 à l’occasion d’un Carrefour de l’Illustration du Livre pour Enfants où il rencontre Laurent Hirn, illustrateur talentueux en recherche de scénariste. Le coup de foudre est immédiat et leur rencontre donne jour au Pouvoir des Innocents, un étonnant thriller de politique-fiction, une saga en cinq épisodes, dont le premier tome a été nommé dans la catégorie Alph-Art du scénario à Angoulême. Il mène de front deux autres séries : un récit psychologique, L’Esprit de Warren qui a pris jour sous le pinceau de Servain, et une histoire fantastique, Vauriens, dessinée par Laurent Cagniat. Il signe deux nouvelles séries aux Humanoïdes Associés, l’une de SF, Urban Games, en compagnie de Cagniat, Raufflet et Hirn, la seconde d’héroïc-fantasy : Angus Powerhill avec Bailly.

Illustrateur : Étienne Le Roux , Loïc Chevallier

Étienne Le Roux est né le 14 décembre 1966 à Madagascar. En seconde, il quitte le lycée et entre à l’École des Beaux-Arts, mais se heurte au conformisme des enseignants et leur mépris pour la bande dessinée. Il multiplie alors les petits boulots et travaille sur de nombreux albums qui n’aboutissent pas, avant d’être choisi pour remplacer Matthieu Lauffray sur le deuxième tome de la série Le Serment de l’ambre (Delcourt). Pour le même éditeur, il donne toute la mesure de son talent avec la série Aménophis IV, sur un scénario de Dieter, et des recherches graphiques du célèbre illustrateur Manchu, puis réalise entièrement L’Education des assassins. Pour Futuropolis, il dessine La Mémoire dans les poches et les premiers épisodes d’Après la Guerre. En 2013, il participe aux séries concept Zodiaque (Delcourt) et WW2.2 (Dargaud) avant d’entamer en 2014 une nouvelle série, Le Temple du passé (Ankama). Étienne Le Roux est influencé à la fois par des dessinateurs américains comme Corben et franco-belges comme Jijé et Franquin. Il voue une grande admiration à Moebius. Depuis quelques années, il a monté un atelier de dessin à Tours, son lieu de résidence, où il est également enseignant.

Coloriste : Elvire De Cock

Editions Delcourt

EAN : 9782413049395

Dimensions : 24.1 x 32 cm

Nombre de pages : 72

Prix : 15,95 €