Faites partagés avec vos amis sur les réseaux

Une rentrée Royale pour l’Orée!

 

Pour cette première journée de championnat, l’Orée se rendait à l’Herakles. Une équipe qui la saison dernière leur avait laissé un très mauvais souvenir avec une cuisante défaite à domicile 2-6. Peu de changement pour les troupes de Steve Crauwels pour cette saison 2022-2023 avec seulement trois départs (Timothée Clément, Amaury Bellenger et Nathan Robbrecht) et trois arrivées (Max Plennevaux, Ladislao Gencarelli et Quentin Moens).

 

La préparation des Bleus a été consciencieuse durant tout ce mois d’août, le groupe montant en puissance et peaufinant ses automatismes au fil des matchs amicaux et des entraînements. Les Lierrois quant à eux affichaient sur papier une équipe renforcée avec les arrivées de joueurs comme Cicileo, Muir et autre Igau. Le premier match d’une saison n’est certes pas le plus important mais autant ne pas le perdre si on ne sait pas le gagner. L’assistance était nombreuse et enthousiaste, le soleil était au rendez-vous et la «bolleke» coulait à flot, que demander de plus?

 

Première mi-temps (0-4). Pas de round d’observation, personne n’est venu pour rigoler, les attaques et contre-attaques pleuvent. Nicolas De Kerpel et Amaury Ceusters ont une franche occasion à laquelle répondent immédiatement Max Branicki et Max Plennevaux. Le premier but est inscrit par Tomi Domene sur PC à la 5e minute. L’Orée mène 0-1. 7e, le jeune Max Langer (tout juste 16 ans) est à la conclusion et trompe Timmermans d’une pichenette. C’est 0-2. 16e, Philippe Simar inscrit le troisième but des Bleus, 0-3. 17e, Max Plennevaux enfonce le clou et score le 0-4. On croit rêver.

 

Please enable images Please enable images

 

Deuxième mi-temps (2-7). L’Herakles ne baisse pas les bras et tente de revenir dans la partie. Les Bleus ne s’emportent pas et contrôlent leurs émotions. John-John Dohmen joue back central et rassure toute la défense. Ce qui permet à Dorian Thiéry de jouer plus offensivement. Les Lierrois ont obtenu 11 PC, aucun n’a été transformé! Arthur Thieffry et l’arrière garde des Bleus veillent au grain. 42e minute, Philippe Simar inscrit son deuxième but. L’Orée mène 0-5. 51e, Antonin Igau inscrit le premier but des visités, 1-5. 59e, but génial de Max Plennevaux, 1-6. 60e, l’Herakles score via Dylan Thomas, 2-6. 68e, Tomi Domene inscrit un splendide goal via un geste dont il a le secret, 2-7. Le score n’évoluera plus. Soleil à l’Herakles, pluie de buts et victoire sans faille des Bleus. Oui, franchement, que demander de plus?

 

Le Muppet Show : « L’Orée a réussi a gagné les deux mi-temps, la première 0-4 et la deuxième 2-3. Cela prouve la mentalité du groupe, ils ne se sont pas assis sur leurs lauriers. Il est visible qu’avec Steve Crauwels il y a plus d’amusement en tout ».

 

Herakles : Timmermans; Verdussen, Cicileo, Donck, Nepote; De Kerpel, Muir, Van Dessel; Thomas, Igau, Keusters puis Vloeberghs, de Borrenkens, Delaisse, Struyf, Mondo

Orée : Thieffry; Raemonck, Stockbroekx, Willems; Thiéry, Dohmen, Simar; Plennevaux, Domene, Masso, Branicki puis Willocx, Beckers, Curty, Gencarelli, Langer

Arbitres : T. Bigaré et S. Michielsen

Cartes vertes : 4e Nepote, 15e Igau, 18e Gencarelli, 23e Stockbroekx

Cartes jaunes : 25e Nepote, 69e Keusters, 69e Thiéry

Les buts : 5e Domene sur pc (0-1), 7e Langer (0-2), 16e Simar (0-3), 17e Plennevaux (0-4), 42e Simar (0-5), 51e Igau (1-5), 59e Plennevaux (1-6), 60e Thomas (2-6), 68e Domene (2-7)

 

 

NB

 

Prochaine rencontre :
Dimanche 11 septembre à 15h00 à domicile face à Leuven