Le Pain d’Antan ou l’histoire d’une réussite familiale et artisanale
| | | |

Le Pain d’Antan ou l’histoire d’une réussite familiale et artisanale

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Le Pain d’Antan ou l’histoire d’une réussite familiale et artisanale

Voilà 23 ans que Le Pain d’Antan, enseigne spécialisée dans la boulangerie-pâtisserie, comble les papilles des Belges et ne cesse d’honorer son engagement envers la qualité artisanale. Fondée par Hafedh Ben Naceur, cette aventure qui a débuté modestement est aujourd’hui une référence incontournable dans le secteur. En cette Journée mondiale de la pâtisserie, revenons sur l’histoire de cette success story au goût d’antan dont on n’a pas fini d’entendre parler.

Une aventure familiale passionnée

L’histoire du Pain d’Antan commence en 2001 à Wavre, où Hafedh Ben Naceur, alors âgé de 16 ans, entre dans le métier. Il ouvre sa première boulangerie à l’âge de 30 ans. Inspiré par sa mère passionnée de cuisine, Hafedh travaille sans relâche pour faire connaître ses produits artisanaux. Son dévouement et la qualité de ses produits attirent rapidement une clientèle fidèle, permettant à l’enseigne de s’étendre.

En 2006, une deuxième boulangerie voit ainsi le jour à Gembloux, suivie par une troisième à Wavre. En 2013, Aymen Ben Naceur, frère d’Hafedh et ancien cadre dans la finance, rejoint l’entreprise familiale. Son arrivée permet à chacun de se concentrer sur ses zones de compétence, et il contribue au développement du groupe. En 2016, leur sœur complète l’équipe, apportant son expertise en structure et en planification des productions de l’entreprise. Ensemble, ils forment une équipe soudée et ambitieuse, toujours à la recherche de nouveaux défis tout en préservant les valeurs artisanales de l’entreprise.

Un savoir-faire traditionnel

Le Pain d’Antan, c’est avant tout une attention toute particulière pour le respect des méthodes traditionnelles et pour la qualité des ingrédients. La farine utilisée est d’origine française ou belge, et le levain bio est soigneusement préparé sans additifs. La pâte, pétrie plus de 24 heures à l’avance, fermente naturellement pour développer des propriétés nutritionnelles et gustatives optimales.

Pour faire du bon pain, il est essentiel de respecter la pâte, de lui laisser le temps de se reposer et d’appliquer des techniques précises. Dans l’atelier central du Pain d’Antan à Gembloux, chaque pain bénéficie de ce processus rigoureux avant d’être cuit sur place. Le même soin est apporté à la pâtisserie, où chaque détail compte.

Des produits phares et des projets d’avenir

Parmi les produits phares du Pain d’Antan, on trouve des pains traditionnels, des viennoiseries, ainsi qu’une large variété de pâtisseries artisanales, des plus classiques au plus originales. Avec, encore et toujours, la qualité des ingrédients et le savoir-faire artisanal au cœur de leur recette. L’enseigne s’illustre aussi par son expertise en chocolaterie, offrant d’excellentes pralines artisanales, ainsi qu’en glacerie et biscuiterie, avec du personnel ultra qualifié.

L’expansion de l’enseigne ne s’arrête pas là. Avec déjà 11 établissements en Belgique, une douzième boulangerie-pâtisserie Pain d’Antan a ouvert ses portes en janvier à Waterloo. Les projets futurs incluent le développement de la gamme de pâtisseries avec de nouvelles créations, et pourquoi pas une expansion au-delà des frontières belges…

« Le Pain d’Antan », informations gammes et points de vente :

www.lepaindantan.be

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires