gros fragile fluide 06 09

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Munoz revient avec une œuvre autobiographique en se replongeant avec humour dans ses souvenirs d’enfance qui résonneront en chacun d’entre nous…

  1. Nous n’utilisons alors ni les euros ni les francs, mais les billes. Une valeur stable et réglementée.

Jonathan est un petit garçon, tout ce qu’il y a de plus petit garçon : il aime la bagarre, les filles, les gâteaux de sa maman et brûler des fourmis à la loupe, méthode maitrisée par une poignée d’experts.

Vous aussi vous regardiez au fond de votre verre Duralex pour voir quel âge vous aviez ?

Vous trichiez en ajoutant une feuille à un trèfle pour lui en donner quatre ?

Vous saviez qu’en pleurant très fort, mais alors vraiment très fort, il était possible de faire flancher un parent en proie à un moment de faiblesse ?

Le regard que l’auteur porte sur ces anecdotes est à la fois drôle, décalé et poétique. Chacun peut se retrouver dans le petit journal de ce gros fragile de Jonathan !

Auteur, dessinateur : Jonathan MUNOZ

Un mardi matin de l’année 1984, alors que le café tiédit dans la salle à manger, sa génitrice et son géniteur se regarde tendrement. Neuf mois plus tard il naîtra. Il grandira entouré d’une Game Boy et d’un frère qui lui fera comprendre à coup d’édredon que dans la vie, il faut savoir partager. C’est comme cela que pour tuer le temps entre deux parties de jeux, il commence à tartiner des cahiers de gommettes, feutres et autres ustensiles de dessin. Une manie qui le poursuivra bien plus tard au grand dam de ses professeurs qui lui expliqueront que l’on ne barbouille pas ses livres d’histoire avec des vaisseaux intergalactiques à rayon ultra gamma bx-2000. Il obtiendra malgré tout son bac avec mention « admis », ce qui lui permettra d’intégrer l’école supérieure lyonnaise spécialisée dans l’art du gribouillage (Émile Cohl), d’où il sortira diplômé. Il obtiendra ainsi l’autorisation de faire de petits gribouillis dans des livres de français, des mensuels Disney et autres magazines spécialisés. Très vite il sera repéré par des gens ayant beaucoup de goût qui lui proposent le barbouillage de livres entiers. C’est ainsi que naquit “Un léger bruit dans le moteur” en collaboration avec Gaet’s et Jean-Luc Luciani, puis “Les dormants” aux éditions Cléopas et “Le dessein” chez Glénat. (source : Bédétèque)

Editions Fluide Glacial

Nombre de pages 56 pages

Dimensions 225 x 294 mm

ISBN 979 1 0382 0605 2

Prix : 13,90 €