Voici 6 erreurs que la plupart des gens font lorsqu’ils cuisinent du riz

Le riz est sans aucun doute l’aliment le plus savoureux et polyvalent qui existe. De plus, c’est très facile à faire ! Mais le cuisinons-nous correctement ? Bien sûr, nous savons que nous ne devons pas utiliser du “Riz Minute” si nous voulons offrir un plat délicieux, mais il y a d’autres choses que nous faisons mal. Nous avons établi une liste des erreurs communes lorsqu’il s’agit de cuisiner du riz.

 

 

6. Vous cuisinez le riz dans la mauvaise casserole

Cuisinez toujours votre riz dans une casserole à fond épais. Une casserole avec un fond épais retient et répartit mieux la chaleur. Une casserole avec un fond peu épais ne répartira pas la chaleur de manière homogène, ce qui signifie que le milieu, qui est directement posé sur la flamme, sera plus chaud que le reste. Il est donc bon d’investir dans une bonne casserole à fond épais. Vous pouvez l’utiliser pour plus de choses que le riz !

5. Vous n’utilisez pas les bonnes proportions

L’emballage peut sembler convaincant quant à ses instructions, mais elles n’offrent pas toujours le résultat désiré. Utilisez-vous un riz d’une marque qui ne vous est pas familière ? Alors utilisez ces proportions : utilisez 240 millilitres d’eau pour 175 à 185 grammes de riz. Cuisinez-vous du riz brun ? Voici les proportions : utilisez 300 millilitres d’eau pour 175 à 185 grammes de riz.

4. Vous ne lavez pas le riz

Alors, comment devez-vous procéder ? Le riz se lave ou pas ? Si l’on remonte le temps, les gens lavaient toujours le riz car il pouvait y avoir des petites pierres. De nos jours, ce n’est plus le cas. Mais votre eau de cuisson peut générer beaucoup de mousse si vous utilisez du riz non lavé. Ceci signifie souvent que vous allez devoir laver les plaques, mais aussi que le riz sera collé. Souvent, le riz contient beaucoup d’amidon et c’est ça qui produit la mousse lorsque vous le cuisinez. Si vous souhaitez empêcher ça et que le riz colle, lavez votre riz avant de le cuisiner pour retirer les excès d’amidon.

3. Ne laissez pas le riz fumer

Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’avoir un bon cuit-vapeur, mais ça ne veut pas dire que vous ne pouvez pas cuire votre riz à la vapeur. Lorsque votre riz a terminé de cuire, éteignez tout et laissez le riz dans la casserole sur la plaque avec un couvercle. Si l’eau n’a pas entièrement été absorbée ou consommée, retirez-la avant que le riz fume. Après l’étuvage, séparez le riz à la fourchette. Ceci donnera un bon grain sec qui aura meilleur goût que le riz détrempé que vous auriez sinon.

2. Vous remuez le riz

Ne jamais remuer le riz tant qu’il n’est pas cuit ! En remuant le riz, vous activez l’amidon, ce qui rend le riz détrempé. C’est la raison pour laquelle le risotto doit être autant remué : le rendre crémeux. Le risotto est une exception ici. Il est mieux de toucher le riz le moins possible. 

1. Vous n’ajoutez pas de sel

Tout comme pour les pâtes, vous devez ajouter du sel pour cuisiner le riz. Ceci empêche le riz d’être fade. Une seule pincée pour 180 grammes de riz non cuit est suffisante. Cette touche de sel fait la différence en termes de goût.

RECOMMANDÉ POUR VOUS