Le #berliner #kebab débarque à #BruxellesLe #berliner #kebab débarque à #Bruxelles

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

Panam, c’est le nouveau concept fast-good qui fait tourner les têtes (et les broches) à Bruxelles. Un spot gourmand déjà incontournable pour les amateurs de berliner kebab, avec sa philosophie 100% fait maison et son ambiance décontractée.

Un foodie entrepreneur et globe-trotteur

Aux commandes de Panam, Sébastien de Bergeyck, un tout jeune entrepreneur qui a bourlingué entre les continents avant de décider que c’est à Bruxelles que ça se passe. Après des études à Maastricht, il s’envole pour Barcelone, puis Berlin, le Costa Rica, puis enchaîne sur un master à Lisbonne avant de finalement (re)poser ses valises dans la capitale.

De retour sur le sol belge, il se met au service d’une grosse multinationale, où il fera ses armes malgré des valeurs qui ne sont pas tout à fait en ligne avec les siennes. Il y restera quatre ans avant de finalement prendre son envol et se lancer dans ses propres projets. Le dernier en date : Panam,  un concept de kebab inspiré de Berlin, avec – forcément – un twist belge, qu’il ramène dans ses bagages après avoir goûté aux cultures et aux cuisines des diverses métropoles. Un spot fast-good comme il en fleurit à Berlin et Paris, mais encore peu banal à Bruxelles.

Le kebab homemade et local

Chez Panam, on joue carte sur table : tout est frais, tout est fait maison. Et en collaboration avec des acteurs aussi locaux que possible. Le pain ? Une création exclusive (un pain au sésame façon bagnat) signée Renard Bakery, la boulangerie voisine de la place Fernand Coq, que vous ne trouverez que chez Panam. Les frites ? Dorées, croquantes, coupées à la main sur place avec des pommes de terre belges et cuites dans de l’huile végétale. Pour les carnivores, le poulet est mariné et empilé chaque matin pour des broches qui font saliver – de nouvelles options viande seront d’ailleurs prochainement ajoutées à la carte. Et si vous êtes plutôt team veggie, les falafels et le Berloumi (notre Halloumi local) sont là pour vous satisfaire. Le tout à déguster en version Döner (le pain – 10-11€) ou en version assiette (12-13€).

Du côté des boissons, pas de multinationale au menu cette fois : Panam mise à nouveau sur le local et/ou l’alternatif avec le Rish Kombucha, le Fritz Kola, le Club Maté ou encore les délicieuses bières du BBP (Brussels Beer Project). Vous avez le tableau !

Ambiance chill et personnel attentionné

Panam, c’est aussi une ambiance cool et décontractée, voire même décalée avec les affiches très amusantes que Sébastien bricole à ses heures perdues. Amateurs de mulet, vous serez servis ! Une atmosphère chill mais qui donne de l’attention aux petits détails, comme le porte-kebab en métal personnalisé Panam, qui fait son petit effet.

Façon self-service, on commande au comptoir et on se munit d’un buzzer qui nous prévient quand la commande est prête. Et comme le personnel est aux petits soins, on a même droit au service à table quand l’affluence le permet. En été, on s’installe sur la belle terrasse et ses 14 places assises, qui donnent sur le piétonnier populaire et cosmopolite récemment réaménagé de la place Fernand Coq. Et puis forcément, on fait un stop par les toilettes aux néons rose très selfie-friendly…

Next goal pour Panam ? Partager le concept ailleurs dans la capitale, et pourquoi pas titiller les papilles en Flandre. Gardez l’œil ouvert, Panam pourrait bien arriver près de chez vous !

« Panam – Artisan kebab », Place Fernand Coq 14 à 1050 Ixelles.

Ouvert tous les jours, midi et soir (fermé de 15h à 17h30 en semaine)

Sans réservation (ou Deliveroo, Uber Eats et Takeaway pour les paresseux). Renseignements : www.instagram.com/panam.kebab

    >