Sport : Des infrastructures de qualité en Région wallonne
| | | | | |

Sport : Des infrastructures de qualité en Région wallonne

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


La candidature commune déposée par l’ASBL de gestion des Centres Sportifs du Sart-Tilman et l’Association du Complexe sportif de Blocry (Louvain-la-Neuve) fait partie des trois projets sélectionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la création d’un pôle sportif d’excellence multidisciplinaire en Wallonie.

Au départ, il s’agissait de créer une grosse infrastructure sur un seul site géographique, mais le compromis belge (et plus particulièrement wallon) aura été de mise. L’objectif est ici d’allier la pratique de la discipline au plus haut niveau, la formation des espoirs sportifs et des professionnels du sport, la recherche médicale et scientifique et le développement économique. Le subside global s’élève à un peu plus de 60 millions d’euros.

Liège et Louvain avaient donc décidé d’aligner le contenu de leurs dossiers en complémentarité, chaque pôle ayant déjà ses propres spécificités. Le site de Liège est déjà doté d’infrastructures d’entrainement pour le cyclisme, d’une soufflerie, de salles de mise en condition physique, de terrains synthétiques, pistes d’athlétisme ou encore de solutions de logement. Les deux partenaires misent sur la mobilisation de leur écosystème universitaire et médical dans le projet.

Au Sart-Tilman, il s’agit plus précisément de créer un vélodrome (un projet VTT étant déjà lancé) et un pôle natation avec bassin olympique en extérieur (mais couvert, avec une eau chauffée) à construire et un bassin d’échauffement de 25m qui sera celui déjà existant. Les subsides respectifs sont de 29.170.680 € et 14.847.252 €. Le vélodrome couvert sera construit au Bois Saint-Jean, à la place du Country Hall actuel, et pourra accueillir des compétitions de cyclisme national. Cette infrastructure aura la forme d’un anneau de 250 m avec des gradins pour 1.000 spectateurs.

t1

Pour lors, il est prévu que les travaux soient terminés à la fin de l’automne 2027.

La Société de Gestion du Bois Saint-Jean, qui gérait le Country Hall, avait été mise en liquidation en janvier 2022.

    Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?

    Publications similaires