Vinifera – Le Vin des poilus

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?


Le vin, un acteur clé de la vie des soldats dans les tranchées.

  1. Dans la Vallée de la Marne, les soldats français englués dans la boue des tranchées se donnent du courage avec une ration quotidienne de vin. Mais ils sont nombreux à juger ce breuvage imbuvable. Certains prétendent que le bon vin de Bourgogne est réservé aux officiers, tandis que les soldats hériteraient de la piquette ! Parmi eux, Gaston, un jeune homme dont le père était vigneron prend le débat à cœur. Les différentes appartenances régionales liées à la production de vin avivent parfois les tensions entre les poilus qui restent attachés à leur terroir. Alors, quand le mercanti, le marchand civil, vient ravitailler les tranchées, Gaston commande sa ration en évitant l’absinthe dont d’autres raffolent… Pendant ce temps, à Reims, des kilomètres de caves abritent un trésor que les obus n’ont pas encore détruit : le champagne !

La collection s’agrandit avec un album qui revisite l’histoire viticole de la France, prise dans la tourmente de la Grande Guerre de 14-18. Une période noire pour la production au cours de laquelle le marché mondial du vin prend un tournant. Un portrait documenté qui rend hommage à la diversité des cépages et nous rappelle l’effort de guerre des femmes pendant le conflit.

Scénariste : Eric Corbeyran

Corbeyran est né en 1964 et fait ses débuts dans la bande dessinée en 1990. Curieux et talentueux, il explore par la suite, les registres les plus variés : thriller, anticipation, aventure, polar, SF, fantastique, récits intimistes ou uchroniques… L’un de ses grands succès, Le Chant des Stryges (éd Delcourt) est doté de nombreuses ramifications, l’ensemble formant l’une des fresques les plus originales du paysage fantastique de la BD. Chez Glénat, il passionne les lecteurs avec les deux saisons de la série d’anticipation : Uchronie[s] et Grun (Metronom’), il développe avec Espé une vaste saga familiale ayant pour cadre le monde du vin (Châteaux Bordeaux). En 2011, il adapte en 3 tomes de Bernard Werber Les Thanatonautes. Pour Delcourt, il travaille aussi sur des séries telles qu’Abraxas, Petit Verglas, Kid Korrigan, Le Phalanstère du bout du monde ou Zodiaque. En 2018, il continue à partager sa passion de la vigne en scénarisant les BD de la collection « Vinifera », chez Glénat. En 2019 il coscénarise Les guerres d’Albert Einstein chez Robinson, conclut le thriller Shadow Banking et lance une nouvelle série Le Cimetière des âmes. Réside à Bordeaux.

Dessinateur : Lucien Rollin

Né en 1953 à Bobo Dioulasso (Burkina-Fasso), Lucien Rollin passe une grande partie de son enfance en Afrique. Il rêve de devenir ambassadeur et entreprend des études de sciences politiques à Aix-en-Provence… Mais son intérêt pour lesdites sciences s’estompe vite… Il décroche alors une licence d’arts plastiques à Rennes et enseigne pendant quelques années.

Parallèlement à cette activité, il développe une grande diversité de productions dans la publicité et l’illustration. Il fait son entrée dans la bande dessinée en 1982 avec Orage sur Valdor sur un scénario de Nell Boix (Glénat). Il réalise de nombreuses planches pour « Vécu », « Circus », « Je bouquine », « Frilouz », travaille pour les éditions Milan (illustrations), pour la revue pédagogique « TDC ». Sa formation d’enseignant le prédispose à encadrer de nombreux ateliers d’initiation à la BD, ce qu’il fait depuis des années.

Depuis peu, il a quitté Rennes pour se rapprocher de la mer, aux environs de Dinard.

En 1989, il signe le dessin de Citoyen Liberté, un album sur la Révolution française scénarisé par Pierre Forni et Jean-Claude Camano (Casterman) et surtout, publie le premier volume du Torte dont le scénario est imaginé par Pierre Dubois (conteur sur France 3 et grand spécialiste des lutins) et la mise en couleurs est réalisée par Jean-Jacques Chagnaud. Un cinquième tome parait en novembre 1994. Il participe à un collectif autour du thème des dinosaures aux éditions du Téméraire.

En janvier 1997, toujours avec Pierre Dubois, paraît Saskia des Vagues, l’histoire romanesque et fantastique d’une jeune fille pirate au XVIIème siècle en Hollande. (Dargaud)

Il a travaillé entre 1998 et 2004 avec Jean Dufaux sur une histoire fantastique qui se passe sur les côtes bretonnes. Titre de la série : Ombres.

Depuis, il a collaboré au Décalogue sur le scénario de Frank Giroud, en réalisant le tome 8 (Nahik), en participant au XIe Commandement et en dessinant le premier tome des Fleury-Nadal, Ninon… Il vient de finir une première collaboration avec Eric Corbeyran, Back World, dont le troisième et dernier tome est sorti en septembre 2009.

Il collabore aussi avec Eric Stalner et Pierre Boisserie sur le premier tome de leur série Voyageur Passé, sorti en mars 2010. Chez Glénat, il réalise les trois tomes de Nakara (toujours avec Boisserie), le one shot La Bête de l’Apocalypse et une série consacrée au Gouffre de Padirac.

Collection Vinifera aux éditions Glénat

Format : 240 x 320 mm

Pages : 56

EAN : 9782344041932

EAN numérique : 9782331078552

Prix : 14,95 €

Le défi du partage : Vos amis vont adorer ce contenu autant que vous, prêts à le partager?